Le japonais Nec annonce 10 000 suppressions d'emplois

01 juin 2018 à 15h36
0
Lors de la publication de ses résultats financiers, le groupe électronique japonais a annoncé le lancement d'un programme de restructuration de ses coûts. Dans cette logique, près de 10 % de l'effectif total de Nec devrait être supprimé.

00FA000003172686-photo-nec-logo.jpg
Le constructeur de smartphones vient de publier ses derniers résultats financiers. Nec indique que son activité est en baisse de 3,5 % entre décembre 2011 et 2010 passant de 2 189,9 milliards de Yen à 2 112,2 milliards de Yens. La tendance s'est même accentuée sur les trois derniers mois de 2011 puisque la firme affiche une perte de 855 millions d'euros.

Ces mauvais résultats sont à mettre au compte de plusieurs facteurs. Tout d'abord, le japonais explique que la concurrence sur le marché des infrastructures Télécoms et des smartphones s'est intensifiée. Nec a également admis que ses activités ne s'étaient pas développées aussi bien que prévu hors de son territoire. Enfin, le géant de l'électronique a expliqué que la demande mondiale a subi un arrêt considérable suite aux inondations en Thaïlande.

Nec a donc annoncé qu'il agira en conséquence et prévoit de supprimer environ 10 000 emplois, ce qui représente environ 10 % de ses effectifs. Dans une note, le groupe précise que 7 000 postes pourraient être supprimés au Japon.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page