Grosse grève le 19 septembre chez Fujitsu

0
00FA000001786118-photo-logo-fujitsu-marg.jpg
Une grève est annoncée chez Fujitsu aux Etats-Unis, alors que deux syndicats ont appelé au débrayage. Unite et Public and Commercial Services (PCS) se sont alliés, alors que deux conflits séparés les opposent à Fujitsu. Le premier estime que le groupe ne respecte pas certains de ses engagements, tandis que le second se plaint d'une hausse annuelle des salaires très réduite. Plus de 1 000 salariés doivent cessé le travail le 19 septembre prochain.

Deux syndicats du groupe Fujitsu ont appelé à la grève hier. Le premier, Unite, estime que les revalorisations salariales sont insuffisantes : les spécialistes de l'informatique du groupe ne devraient gagner que 1,5 à 2,5% supplémentaires après la revalorisation annuelle. Une augmentation qu'Unite voit comme«  une insulte aux salariés les moins payés, » qui bénéficieront automatiquement d'une hausse moins importante en valeur absolue.

Du côté du syndicat Public and Commercial Services (PCS), implanté dans des catégories plus administratives de Fujitsu, la revendication est similaire, même si la dispute est indépendante à l'origine. PCS dénonce « une offre d'augmentation inférieure à l'inflation, et l'incapacité de Fujitsu à appliquer les accords salariaux précédemment signés. »

La grève devrait débuter le 19 septembre à minuit, et durer 24h. La direction de Fujitsu n'a pas été beaucoup plus loin qu'un commentaire laconique, se contentant de se dire « déçue » de l'attitude des deux syndicats. D'autres salariés issus d'une section différente d'Unite devraient décider aujourd'hui s'ils rejoignent le mouvement.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page