Les délocalisations vont connaître une bonne année

28 septembre 2010 à 16h00
0
La pratique de la délocalisation de certaines activités pourrait à nouveau connaître un essor important cette année. Pourtant une étude montre clairement les défauts d'une telle politique au sein de l'environnement professionnel. La délocalisation ne serait alors pas totalement synonyme de qualité de service ou pire, de strict respect de la sécurité des données...

00A0000001351554-photo-wallpaper-palmier.jpg
Le Wall Street Journal évoque alors une enquête de l'Université de Duke sur le sujet, accompagné d'une étude de PricewaterhouseCoopers. Ces deux éléments estiment que les fournisseurs de services délocalisés (outsourcing) doivent s'attendre à une forte demande cette année.

Pour autant, l'Institut Ponemon vient contrebalancer cette position plutôt favorable au développement et à la délocalisation de services couteux. Il estime qu'après avoir interrogé des responsables d'institutions financières américaines, beaucoup estiment que les opérations délocalisées souffrent « d'un écart important en matière de programmes de protection des données et de respect de la vie privée » par rapport à une opération réalisée sur le territoire.

Les risques comme la fraude, la malhonnêteté ou le report erroné des performances sont alors évoqués pour soutenir cette thèse. Des défauts connus qui peuvent néanmoins être relativisés par un voire plusieurs audit de la société. Des choix qui doivent être mis en balance comme le précise le quotidien économique.

Michael Barrett de l'université de Cambridge explique que « la délocalisation doit être un partenariat. Les deux, clients et vendeurs doivent comprendre dans quelle direction ils vont ». Presqu'une lapalissade en somme...

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page