Quand Microsoft attaque, Salesforce contre-attaque

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000003197620-photo-salesforce.jpg
Microsoft avait déposé en mai dernier une plainte devant un tribunal américain pour violation de brevet à l'encontre de Salesforce, ce dernier exécute aujourd'hui un retour à l'envoyeur. L'éditeur en ligne estime que Microsoft viole plusieurs de ses brevets, avec un avocat poids lourd David Boies, la bête noire de Microsoft depuis célèbre procès pour monopole des années 90.

Qualifé de « troll anonyme sur les brevets » par le PDG de Salesforce Marc Benioff en mai dernier, Microsoft est accusé de violer certains brevets de l'éditeur sur le cloud computing, notamment dans ses solutions SharePoint et certaines parties de la plateforme .Net. La contre-attaque de Salesforce couvre cinq brevets sur la gestion de systèmes informatiques en ligne.

0096000003108702-photo-microsoft-logo.jpg
Lors de l'attaque de Microsoft pourtant, Salesforce avait semblé jouer le peu d'intérêt. « Personnellement, je suis déçu de voir ce genre de choses de la part d'un ancien leader de notre industrie, » avait déclaré Marc Benioff, « mais la situation peut se résoudre et ne gène pas nos affaires quotidiennes. » Visiblement, il a pris la menace au sérieux, et lance un message fort à Microsoft en engageant Dave Boies.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gadget : l'Etoile de la Mort est un planétarium
L'Arcep dévoile par erreur les désabonnements des FAI
Adobe révèle les smartphones Android qui seront mis à jour sous Froyo
G Data : les versions 2011 sont disponibles
Clubic Week : on nous prend pour des cons non ?
55 millions de smartphones commercialisés au 1er trimestre 2010
Acer lance un netbook avec Android en guise d'OS d'appoint
Dell : les ventes de PC aux entreprises vont croître au 3ème trimestre
Le triple-Play social côutera 20 euros
V6, V6 GT : l'artillerie lourde du ventirad selon Cooler Master
Haut de page