Quand Microsoft attaque, Salesforce contre-attaque

25 juin 2010 à 16h49
0
0096000003197620-photo-salesforce.jpg
Microsoft avait déposé en mai dernier une plainte devant un tribunal américain pour violation de brevet à l'encontre de Salesforce, ce dernier exécute aujourd'hui un retour à l'envoyeur. L'éditeur en ligne estime que Microsoft viole plusieurs de ses brevets, avec un avocat poids lourd David Boies, la bête noire de Microsoft depuis célèbre procès pour monopole des années 90.

Qualifé de « troll anonyme sur les brevets » par le PDG de Salesforce Marc Benioff en mai dernier, Microsoft est accusé de violer certains brevets de l'éditeur sur le cloud computing, notamment dans ses solutions SharePoint et certaines parties de la plateforme .Net. La contre-attaque de Salesforce couvre cinq brevets sur la gestion de systèmes informatiques en ligne.

0096000003108702-photo-microsoft-logo.jpg
Lors de l'attaque de Microsoft pourtant, Salesforce avait semblé jouer le peu d'intérêt. « Personnellement, je suis déçu de voir ce genre de choses de la part d'un ancien leader de notre industrie, » avait déclaré Marc Benioff, « mais la situation peut se résoudre et ne gène pas nos affaires quotidiennes. » Visiblement, il a pris la menace au sérieux, et lance un message fort à Microsoft en engageant Dave Boies.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top