Everpix ferme ses portes, faute de financements suffisants

06 novembre 2013 à 11h02
0
Everpix paraissait surfer sur la vague du succès mais le service de photo lancé par deux français ne pouvait plus continuer. La start-up annonce stopper son activité, faute de soutiens financiers suffisants.

0104000006818436-photo-everpix-logo.jpg
Certains le considéraient comme le meilleur service de stockage de photo et pourtant, Everpix annonce mettre la clé sous la porte. La start-up a été créée en août 2011 par deux français, Pierre-Olivier Latour, ancien de chez Apple et fondateur de Quartz Composer, et Kevin Quennesson. Elle avait été soutenue par plusieurs fonds dont Index Ventures, ce qui lui avait permis de lever 1,8 million de dollars.

« C'est avec le cœur lourd que nous annonçons qu'Everpix va fermer ses portes dans les prochaines semaines », écrit l'équipe dans une note présente sur la page d'accueil du site Internet. « Il est frustrant de ne pas pouvoir continuer mais nous n'avons pas réussi à obtenir les financements suffisants pour continuer à faire évoluer l'entreprise. Nous n'avons pas d'autre choix que de fermer », explique encore la start-up.

Le principe d'Everpix était de stocker dans le cloud l'intégralité de ses photos via une application lancée en tâche de fond. Disponibles depuis n'importe quel terminal, les photos avaient le mérite d'être rangées de façon sémantique, et de mettre fin au chaos qui règne très souvent sur les disques durs et smartphones. Un service qui a séduit près de 20 000 abonnés via le bouche à oreille, sans dépenses marketing particulières.

Everpix a failli être racheté par Path

L'offre se déclinait en version payante, qui a séduit 6 800 personnes, et gratuite. Dans ce dernier cas, les membres avaient accès à leurs photos de la dernière année. Pour remonter plus loin dans le temps, il fallait soit payer, soit partager sur les réseaux sociaux. Cette mécanique a contribué à faire connaître le service. Ces clients seront remboursés et récupéreront leurs clichés - cela coûtera environ 200 000 dollars à Everpix.


Everpix hébergeait 400 millions de photos sur les serveurs d'Amazon Web Services, représentant une facture de 35 000 dollars selon The Verge, or la start-up était à cours de fonds. En juin, Pierre-Olivier Latour aurait tenté de lever 5 millions de dollars pour donner à sa société le temps de devenir rentable, en vain. Elle avait même acceptée d'être rachetée par le réseau social Path, lequel s'est retourné à la dernière minute.

Selon les aveux de l'équipe recueillis par le média américain, Everpix a finalement passé trop de temps à développer le produit, sa façon de fonctionner, son ergonomie, etc. Et n'a pas alloué assez de moyens au développement commercial et à sa communication. Résultat, Everpix n'a pas atteint la masse critique, n'a pas atteint l'équilibre et ses perspectives ont inquiété les investisseurs, pourtant séduits par la solution.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le LG G Flex pourrait être commercialisé à l'international
BlackBerry entend retrouver son souffle d'ici 18 mois
Apple publie le nombre de requêtes gouvernementales portant sur ses utilisateurs
Streamnation 2.0 : prêt de films et séries TV entre amis
Les services fiscaux allemands demandent 174 millions d’euros à Alcatel-Lucent
L'avatar de Google+ sera bientôt associé au numéro de téléphone de l'internaute
Google Maps pourrait bientôt s'adapter aux centres d'intérêt de l'utilisateur
Philips hue : une ampoule spot et des histoires pour enfants avec show lumière
Google stoppe la prise en charge d'Internet Explorer 9
Sécurité : Microsoft lance un avertissement concernant Office et Windows
Haut de page