Les embauches de cadres informatiques devraient repartir en 2015

01 juin 2018 à 15h36
0
L'embauche de cadres informatiques pourrait connaître un coup d'accélérateur cette année, prédit l'Apec, mais reste conditionnée à une minorité d'entreprises, et à la reprise des investissements.

L'emploi informatique devrait repartir à la hausse cette année, selon l'Apec, mais dans des proportions très variables. Après une année 2014 au ralenti, l'Association pour l'emploi des cadres prévoit un regain d'embauches situées entre 1 et 16 %. Autant dire, entre une nouvelle stagnation et une très belle hausse.


0230000007903711-photo-emploi.jpg
Crédit : Fotolia.


L'année 2014 avait vu l'embauche de 32 300 cadres informatiques dans le pays, soit 2 % de plus à peine qu'en 2013. Dans cet ensemble, l'Apec distingue particulièrement les métiers des télécoms qui avaient vu leurs recrutements progresser de 9 % sur un an, s'approchant du niveau de 2012, sans toutefois l'atteindre. Selon la conjoncture économique, les recrutements en 2015 atteindraient donc entre 32 600 et 37 500 postes.

La principale raison de cette possible reprise, évoquée par le directeur général de l'Apec, Jean-Marie Marx, est à trouver dans un effet de rattrapage des projets informatiques. Ralentis ces derniers mois, ils devraient repartir cette année et entraîner avec eux de nouvelles embauches. Mais cette relance reste conditionnée à seulement un tiers des entreprises informatiques, qui prévoient de recruter. Les autres sont plus mesurées.


A lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le marketing est un apprentissage permanent
Windows 10 : Microsoft publie la première Technical Preview pour smartphones
Infos US de la nuit : Expedia va acheter Orbitz pour 1,34 milliard de dollars
Apple renforce la sécurité d'iMessage et de FaceTime
Wiko Ridge 4G : deux grands smartphones doués en image
Tesla prépare une batterie pour alimenter les maisons
Quand YouTube associe le ronronnement d'un chat à une violation de copyrights
L'Epitech invite les start-up à venir poser toutes leurs questions
Microsoft Techdays : la technologie si présente qu’elle devient transparente
Facebook permet de choisir l'héritier de son profil en cas de décès
Haut de page