Emploi : Econocom veut recruter 300 ingénieurs expérimentés

21 mars 2013 à 14h02
0
Econocom Services veut renforcer sa partie conseil et gestion des infrastructures. Dans cette optique, elle organise un tour de France pour recruter 300 ingénieurs ayant au moins un an d'expérience.

012C000005857364-photo-econocom.jpg
La SSI Econocom Services organise un tour de France du recrutement. En sept dates, dont la première est ce jeudi à Lille et à Nantes, le spécialiste de la gestion des infrastructures informatiques et télécoms des entreprises prévoit des rendez-vous à Rennes, Lyon et Sophia Antipolis le 28 mars, à Toulouse le 2 avril et à Paris le 9 avril. En un peu plus de deux semaines, la société pour objectif de recruter 300 ingénieurs.

« Depuis deux ans, nous travaillons au repositionnement de nos offres de services, avec pour objectif d'apporter plus de valeur ajoutée à nos clients. Dans cette perspective, nous sommes à la recherche de profils d'ingénieurs ou consultants IT, diplômés de grandes écoles ou universités, ayant une première expérience ou étant confirmés », précise le directeur général adjoint d'Econocom France, Philippe Salaün.

Comme le relevait l'Apec en février, ces offres d'embauche ne concernent donc pas les jeunes diplômés ayant moins d'un an d'expérience. Lesquels devraient voir leur situation se dégrader de 10 à 25% cette année, alors que les informaticiens ayant plus d'un an d'activité verraient leur embauche progresser de 11%.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mobile : Coriolis lance un forfait tout illimité à 17,50 euros par mois
Un nouveau malware de type adware cible OS X
Serveur de fichiers en TPE/PME, comment ça marche en 5 points
Canon PowerShot SX280 HS : un compact connecté et géolocalisé à zoom puissant
BlackBerry revendique 100 000 applications pour BB 10
<b>Joyeux Noël</b>
J-L Silicani (Arcep) :
Canon EOS 100D et 700D : un tout petit reflex et un renommage
Google : Chrome et Android ne fusionneront pas
Acer souhaite tripler ses ventes de tablettes pour se refaire
Haut de page