Le gouvernement veut dynamiser le paiement sans contact

10 juillet 2014 à 11h05
0
Parmi les 34 plans de la « Nouvelle France industrielle », figure un volet relatif aux services permettant le paiement sans contact. Le gouvernement entend mettre en avant des outils utilisant la technologie pour le quotidien avec comme objectif que la totalité des cartes et terminaux puissent être en mesure de réaliser des paiements sans contact.

00FA000005957510-photo-logo-nfc-universal-contactless-card-symbol.jpg
Payer ses abonnements de transport, disposer de l'intégralité de son portefeuille dans une puce sécurisée, voilà les objectifs fixés par le gouvernement en matière de services sans contact. Dans le cadre des 34 plans pour la « Nouvelle France industrielle », une nouvelle feuille de route concernant ce domaine a été validée.

L'idée est ici d'embrasser le concept de la « ville intelligente » et de permettre aux habitants d'utiliser de nombreux services grâce à des outils pouvant communiquer sans contact (smartphone, tablette, carte à puce...). Dans ce cadre, le gouvernement souhaite cibler son action en particulier dans les domaines des transports, des paiements ou bien encore de la diffusion d'informations.

Pour ce faire, le document émis par le ministère de l'Economie, du Redressement Productif et du Numérique propose de réunir les grands groupes du BTP, les collectivités territoriales et les sociétés spécialisées (Gemalto, Safran, Oberthur). Pour ce faire, plusieurs rendez-vous sont programmés, le gouvernement tablant sur un horizon relativement lointain.

L'objectif est toutefois clair, le gouvernement affiche ses ambitions d'ici 2020 et veut « 100 % des cartes et des terminaux de paiement sans contact, 55 % de paiements en espèces en valeur remplacés par des paiements par carte. 8 millions de personnes paient avec leurs mobiles ». Un essor qui passera par une diffusion massive des cartes de paiement.

Transports, e-commerce ciblés en priorité

En matière de transports, une « application nationale interopérable » sera proposée en lien avec la SNCF, les opérateurs de téléphonie mobile, de transports. Il devra à terme être plus aisé d'acheter un billet de train en ligne puis de l'imprimer rapidement depuis un smartphone.

Enfin, un effort de communication sera fait en direction des commerçants afin qu'ils adoptent les solutions de paiement sans contact actuellement disponibles. Le domaine de l'e-commerce et les boutiques de proximité devraient être particulièrement ciblées par la mesure.

A ce jour, le sans contact est dans un entre-deux. Les banques proposent désormais régulièrement à leurs clients d'utiliser des cartes NFC et certains dispositifs, notamment dans les transports, ont montré leur efficacité. De leur côté, des géants comme Apple (avec iBeacon) tentent de tracer leur propre route. Malgré tout, certains usages, comme le paiement sans contact ne sont pas encore totalement développés sur le territoire, notamment lorsqu'il s'agit de régler un achat par le biais d'un smartphone.

Pour en savoir plus, notre analyse :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top