Face aux mastodontes Apple et Amazon, Microsoft ferme sa boutique d'e-books

03 avril 2019 à 11h51
6
Ebook

Microsoft vient de fermer les portes de la section « Livres » de son magasin en ligne. L'éditeur ne souhaite plus se battre face à des acteurs aussi importants qu'Apple ou Amazon et commencera à rembourser ses clients dès le mois de juillet.

Les e-books sont de l'histoire ancienne pour Microsoft. L'éditeur vient de fermer la section dédiée aux livres numériques sur le Microsoft Store et il n'est plus possible d'acheter ou de consulter un livre gratuit sur la plateforme en ligne.

Un aveu d'échec face aux autres géants du web

Le constructeur explique cette fermeture par une volonté de rationaliser l'offre proposée par le Microsoft Store. Nul doute que les e-books devaient représenter une part de marché négligeable face aux géants du livre numérique que sont Apple ou Amazon, et sa liseuse Kindle.

À partir de juillet 2019, les e-books achetés ne seront plus accessibles pour les utilisateurs. Microsoft indique également qu'à partir de cette date, la plateforme procédera au remboursement des clients sur leur mode de paiement enregistré.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡️ Bon plan : Caméra connectée 360° Haute résolution Samsung Gear 360 à 95,10€ au lieu de 299€
Google Slides permet désormais d'ajouter de la musique à ses présentations
Les dirigeants de YouTube auraient ignoré les avertissements au sujet des vidéos toxiques
Apple : trois iPhone OLED, dont un petit 5,42 pouces, seraient prévus en 2020
Mesta Fusion 2 : les 400 nouveaux radars routiers high tech se dévoilent
Que savez-vous des voitures électriques ? Pas grand-chose, d'après une étude britannique
Des chercheurs en sécurité ont dupé l'Autopilot de Tesla avec de petits stickers rouges
Chrome : bientôt un bouton d'installation pour les Progressive Web Apps
Qu'est-ce que Simplon.co, l'école des métiers du web qui a levé 12 millions d'euros ?
Baromètre ANFR : Orange solide en 4G, SFR renforce ses expérimentations 5G
Haut de page