Target2sell rêve d'un site marchand par client

Thomas Pontiroli
07 septembre 2015 à 16h48
0
Personnaliser un site e-commerce en temps réel et de façon automatique, comme Amazon, c'est ce que propose Target2sell. L'idée : qu'il y ait une version d'une boutique par client.

Une boutique en ligne auto-adaptative selon les envies du moment de ses clients, c'est la promesse que fait Target2sell. La start-up bretonne, fondée en 2012 par François Ziserman et Adrien Coutarel offre aux e-marchands un outil en ligne disponible dans le navigateur (SaaS) dont la finalité est de modifier la place de chaque élément sur une page de vente, grâce à l'observation fine des données de comportement des clients.

Cette approche, qui évolue au gré de son analyse grâce à un algorithme auto-apprenant (machine learning), est censée améliorer les principaux indicateurs de performance des boutiques en ligne que sont le niveau de panier moyen ou les taux de transformation et de ré-achat. L'ambition de Target2sell est d'aller plus loin que la classique association de produit qui suggère que « si vous avez acheté cet article, vous aimerez celui-ci ».

François Ziserman, le PDG de la start-up, considère que cette pratique ne correspond pas à de la véritable personnalisation du parcours client. L'autre approche, qui existe déjà, est plus poussée. Elle consiste à définir des segments de clients afin de leur proposer des produits en adéquation avec leurs goûts. Cette approche, plus dynamique, n'est pas satisfaisante selon le responsable. Lui, ambitionne de toucher chaque visiteur.

Levée de fonds de 1 million d'euros



Dans l'approche de Target2sell, l'idée est d'animer une page de vente de façon dynamique. Entre deux visites, non seulement les produits proposés ont changé, mais en plus, ils sont censés correspondre aux envies de l'internaute. L'avantage est qu'ici, tout est automatisé grâce à un algorithme de recommandation auto-apprenant. C'est justement ce genre de mécanique d'incitation ciblée qui contribue à la force d'Amazon.

03E8000008158430-photo-target2sell.jpg

Pour quel résultat ? Selon François Ziserman, l'augmentation du chiffre d'affaires des e-marchands est de 3 à 5 % dès le premier mois. Cette meilleure personnalisation favorise également le taux de fidélisation. Non pas parce que les produits proposés sont ceux que le client a déjà vus, mais parce qu'ils sont inspirés des visites précédentes. Plutôt qu'un matraquage des articles consultés, Target2sell a choisi une approche plus subtile.

Avec des clients comme Auchan, Monoprix, Intersport ou Grosbill.com, Target2sell ambitionne de continuer son développement dans l'Hexagone, où elle compte une quarantaine de références, mais aussi à l'étranger. La société est déjà présente en Allemagne, en Espagne, en Russie et prochainement en Italie. Pour cela, elle pourra compter sur une levée de fonds de 1 million d'euros conclue auprès de ses actionnaires historiques.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top