Target2sell rêve d'un site marchand par client

Thomas Pontiroli
07 septembre 2015 à 16h48
0
Personnaliser un site e-commerce en temps réel et de façon automatique, comme Amazon, c'est ce que propose Target2sell. L'idée : qu'il y ait une version d'une boutique par client.

Une boutique en ligne auto-adaptative selon les envies du moment de ses clients, c'est la promesse que fait Target2sell. La start-up bretonne, fondée en 2012 par François Ziserman et Adrien Coutarel offre aux e-marchands un outil en ligne disponible dans le navigateur (SaaS) dont la finalité est de modifier la place de chaque élément sur une page de vente, grâce à l'observation fine des données de comportement des clients.

Cette approche, qui évolue au gré de son analyse grâce à un algorithme auto-apprenant (machine learning), est censée améliorer les principaux indicateurs de performance des boutiques en ligne que sont le niveau de panier moyen ou les taux de transformation et de ré-achat. L'ambition de Target2sell est d'aller plus loin que la classique association de produit qui suggère que « si vous avez acheté cet article, vous aimerez celui-ci ».

François Ziserman, le PDG de la start-up, considère que cette pratique ne correspond pas à de la véritable personnalisation du parcours client. L'autre approche, qui existe déjà, est plus poussée. Elle consiste à définir des segments de clients afin de leur proposer des produits en adéquation avec leurs goûts. Cette approche, plus dynamique, n'est pas satisfaisante selon le responsable. Lui, ambitionne de toucher chaque visiteur.

Levée de fonds de 1 million d'euros

Dans l'approche de Target2sell, l'idée est d'animer une page de vente de façon dynamique. Entre deux visites, non seulement les produits proposés ont changé, mais en plus, ils sont censés correspondre aux envies de l'internaute. L'avantage est qu'ici, tout est automatisé grâce à un algorithme de recommandation auto-apprenant. C'est justement ce genre de mécanique d'incitation ciblée qui contribue à la force d'Amazon.

03E8000008158430-photo-target2sell.jpg

Pour quel résultat ? Selon François Ziserman, l'augmentation du chiffre d'affaires des e-marchands est de 3 à 5 % dès le premier mois. Cette meilleure personnalisation favorise également le taux de fidélisation. Non pas parce que les produits proposés sont ceux que le client a déjà vus, mais parce qu'ils sont inspirés des visites précédentes. Plutôt qu'un matraquage des articles consultés, Target2sell a choisi une approche plus subtile.

Avec des clients comme Auchan, Monoprix, Intersport ou Grosbill.com, Target2sell ambitionne de continuer son développement dans l'Hexagone, où elle compte une quarantaine de références, mais aussi à l'étranger. La société est déjà présente en Allemagne, en Espagne, en Russie et prochainement en Italie. Pour cela, elle pourra compter sur une levée de fonds de 1 million d'euros conclue auprès de ses actionnaires historiques.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette énorme TV Continental Edison de 55
Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
Haut de page