E-commerce : le rythme de croissance ralentit en France

Thomas Pontiroli
23 septembre 2014 à 15h42
0
Le e-commerce français continue d'afficher une croissance à deux chiffres au deuxième trimestre 2014, selon la Fevad, mais cela ne saurait durer au regard de la maturation grandissante du secteur.

00DC000007124594-photo-e-commerce.jpg
La tendance au tassement se poursuit dans le commerce en ligne français. Les derniers chiffres de la Fédération du secteur (Fevad), révélés en ouverture du salon E-commerce Paris et portant sur le deuxième trimestre 2014 font état d'une progression annuelle du chiffre d'affaires de 10,5%. Un taux à comparer aux 11% du premier trimestre ou 16% un an auparavant.

Marc Lolivier, le délégué général de la Fevad considère qu'il s'agit toujours « d'une croissance impressionnante comparé au reste du marché, surtout si l'on regarde le commerce dans son ensemble qui décroît de 0,7% et que la consommation chute encore de 0,1% sur la même période ». Si le e-commerce croît, mais à un rythme faiblissant, le représentant de la Fédération indique qu'il s'est stabilisé en juillet et août.

Le chiffre d'affaires généré en ligne a atteint 12,3 milliards d'euros en France au deuxième trimestre, soutenu par une augmentation de la fréquence d'achats de 7%. Le nombre de transactions a augmenté de 13,5% sur la période, de quoi compenser l'érosion de 3% du panier moyen, qui atteint 82 euros par personne.

Le mobile et les places de marché tirent la croissance

Parmi les segments les plus dynamiques, le mobile a vu ses ventes exploser de 52% sur un an (seulement dans le panel des 40 plus grands sites e-commerce retenus par la Fevad), et les places de marché (qui sont l'apanage des grands sites comme eBay, Amazon et PriceMinister mais qui de fait représentent la multitude de petites boutiques qui comptent dessus pour être visibles), ont affiché une croissance annuelle de 36%.

Dans le chiffre d'affaires de ces 40 plus gros sites de vente en ligne, le mobile occupe désormais 14% de leur chiffre d'affaires et les places de marché 20%, ce qui est deux fois plus comparé à l'année précédente. D'ici la fin de l'année, la Fevad projette un chiffre d'affaires annuel global pour le secteur de 56,5 milliards d'euros.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top