LeGuide.com intègre les fonctions "Web-to-store" de SoCloz

Par
Le 27 février 2013
 0
Principal site français de redirection des internautes en magasin, ou Web-to-store, SoCloz annonce s'être rapproché du comparateur LeGuide.com, auquel il intègre ses fonctions de localisation de boutiques.

00f0000005746540-photo-socloz.jpg
SoCloz annonce avoir signé un partenariat avec le guide d'achat en ligne LeGuide.com. Spécialisé dans le Web-to-store, soit le fait de diriger un internaute vers une boutique physique, SoCloz totalise plus de 10 000 magasins dans lesquels il propose de rechercher plus de 1,5 million de références. La plus-value du service est qu'il permet de trouver ces produits en tenant compte du lieu de localisation de l'internaute. Le service propose aussi de voir si l'article désiré est en stock. Bientôt, on pourra aussi le réserver directement en ligne.

Grâce à ce partenariat, les utilisateurs du site LeGuide.com pourront donc comparer des produits de sites e-commerce (près de 80 000 sites référencés) avec ceux de boutiques à proximité de chez eux. Dans une deuxième phase, SoCloz indique que le partenariat s'étendra sur les autres sites du groupe LeGuide. La base de données de SoCloz se veut complémentaire avec celle du comparateur de prix. En effet, toutes les enseignes en dur n'ont pas de site e-commerce, et inversement.

« Le but est de mieux transformer les internautes qui regardent en ligne avant d'acheter en magasin, ce qui concerne 75% des internautes », nous explique le fondateur de SoCloz, Jérémie Hersovic. Pour lui, il n'y a aucun risque qu'à terme, les acheteurs se tournent plus vers les boutiques physiques, au détriment des boutiques en ligne référencées sur la même page, car « les comportements ne changent pas facilement, et cela dépend du type de produit. Pour certains, on veut les voir, les toucher, et bénéficier de conseils, pas pour d'autres ».

Fondé en 2010, SoCloz compte parmi ses clients les Galeries Lafayette, Promod, Pimkie, Morgan, Cache-Cache, Izac, Jules, Etam, Nature & Découvertes ou encore Darty. Son modèle économique est basé sur la marque blanche et de plus en plus l'affiliation - SoCloz est rémunéré quand un internaute se rend dans une boutique grâce à son service. Rappelons enfin qu'en avril 2012, la start-up avait levé 1 million d'euros auprès de plusieurs fonds, dont Alven Capital, et de Business Angels, comme Oleg Tscheltzoff (Fotolia).


01cc000005746548-photo-socloz-exemple.jpg
Exemple d'intégration de SoCloz sur LeGuide.com


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top