LeGuide.com rachète Ciao à Microsoft

Par
Le 20 décembre 2011
 0
LeGuide.com annonce officiellement vouloir se porter acquéreur de son concurrent Ciao, aujourd'hui propriété de Microsoft. Ciao motorise aujourd'hui la branche shopping du moteur de recherche Bing et des services Live de l'éditeur.

00b9000004209870-photo-ciao.jpg
« LeGuide.com annonce aujourd'hui la signature d'un accord d'achat avec Microsoft concernant l'acquisition du guide shopping en ligne Ciao », a déclaré lundi le groupe LeGuide, spécialisé dans l'édition de guides d'achat et de comparateurs de prix en ligne. L'acquisition, qui reste soumise à conditions suspensives, serait intégralement réalisée en cash, et sur les fonds propre dont dispose LeGuide. Le montant n'a pas été communiqué.

Ciao, crédité d'une audience de 15,2 millions de visiteurs uniques en Europe selon ComScore (novembre 2011), est depuis l'été depuis 2008 la propriété de Microsoft, qui l'avait racheté pour 486 millions de dollars (environ 370 millions d'euros). L'éditeur ambitionnait alors de faire des outils de comparaison de prix et d'avis de Ciao un relais de croissance pour son moteur de recherche, Bing, ainsi que pour sa régie publicitaire.

En avril dernier, on apprit toutefois que Microsoft envisageait de se séparer de cette activité, faute, sans doute, d'une rentabilité suffisante. Les rumeurs parlaient alors d'un prix de vente de l'ordre de 100 millions de dollars.

Si la transaction parvient à son terme, Ciao poursuivra donc sans doute sa course chez LeGuide.com, qui revendique pour sa part une audience de l'ordre de 20 millions de visiteurs uniques au niveau européen. « Nous aurions d'immenses bénéfices liés à la nouvelle taille du groupe qui nous donnerait une place unique sur le marché européen. Par ailleurs, cette transaction offrirait des synergies clés en termes de technologie, taille et marketing », se félicite Corinne Lejbowicz, PDG du groupe LeGuide.

Coté sur Alternext et fort d'une équipe d'environ 100 personnes, LeGuide a réalisé un chiffre d'affaires de 20,4 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2011.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top