Wikipédia a perdu un tiers de ses contributeurs en cinq ans

07 janvier 2013 à 15h42
0
L'encyclopédie collaborative, Wikipédia, serait-elle devenue trop tatillonne ? Selon une étude, les règles qui veillent à la qualité des article auraient découragé plus d'un tiers des collaborateurs depuis 2007.

00F0000005640026-photo-wikipedia-logo.jpg
Ils étaient 56 000 en 2007, ils sont 35 000 aujourd'hui. Les contributeurs à l'encyclopédie en ligne Wikipédia sont 37,5% moins nombreux qu'il y a cinq ans, révèle Aaron Halfaker, de l'Université du Minnesota. Pour l'auteur de l'étude, le principal responsable de cette dégringolade est à chercher du côté des règles de publication, devenues plus strictes, mais décourageantes pour les nouveaux contributeurs.

« Plusieurs changements apportés par la communauté de Wikipedia pour assurer la qualité et la cohérence du service, en prise avec une croissance très rapide de ses contributeurs, ont, de façon paradoxale, entravé la croissance qu'ils étaient censés accompagner », est-il écrit dans l'étude. En sus, celle-ci pointe du doigt « les outils algorithmiques utilisés pour refuser une publication comme élément clé de la perte de contributeurs ».

L'étude met ainsi en lien les rejets des publications des auteurs avec leur abandon et conclut que les deux sont de plus en plus liés. « Wikipédia est partie d'une encyclopédie que tout le monde pouvait éditer à une encyclopédie que n'importe qui peut modifier à condition de comprendre les règles, de prendre part à la communauté et d'éviter les bots qui rejettent le contenu automatiquement », explique l'auteur.

Est-ce le prix de la qualité ? Une étude menée en juillet 2012 par la société de conseil Epic et l'Université d'Oxford démontrait que Wikipédia pouvait être plus fiable que des encyclopédies comme Britannica. L'étude précisait toutefois que l'encyclopédie de Jimmy Wales était davantage efficace dans les sciences dures (maths, physique) que dans des disciplines plus sujettes à interprétations, comme l'histoire ou la politique.

Malgré les efforts faits en la matière, rappelons que l'interface d'édition, jugée complexe, constitue un autre frein à la collaboration. En août dernier, le designer en chef de la Wikimedia Foundation, Brandon Harris lui-même, qualifiait le logiciel de « barrière » et avouait avoir « vu beaucoup de personnes qui pourraient être de bons Wikipédiens abandonner le projet par frustration ». Une refonte de l'interface est attendue.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page