Wikipédia : peu de femmes parmi les contributeurs

Par
Le 29 mars 2011
 0
00fa000001033554-photo-wikipedia-logo-icon-sq.jpg
Selon une étude présentée à la conférence Wikimédia de Berlin en début de semaine, les contributrices sont en très forte minorité par rapport aux contributeurs qui œuvrent à compléter l'encyclopédie libre Wikipédia.

Wikipédia, qui a fêté ses 10 ans d'existence récemment, ne compterait en effet que 12,5% d'éditrices de contenu sur la totalité de sa plateforme, toutes langues confondues. Dans certains cas, le constat est particulièrement éloquent : « Nous avons environ 800 personnes avec des comptes enregistrés au Chili, mais un seul membre actif du panel est une femme » a commenté Osmar Valdebenito, un wikipédien chilien. « C'est difficile d'obtenir le point de vue des femmes sur Wikipédia » commente-t-il.

Une situation qui pose en effet la question de l'orientation de la rédaction des articles contenus dans l'encyclopédie, qui sont, de fait, majoritairement fournis par un public masculin. La fondation Wikimédia aimerait ajouter un soupçon de parité à sa communauté d'éditeurs, et invite, de fait, les contributrices actives à promouvoir Wikipédia pour tenter de recruter de nouveaux adeptes féminines. Une initiative à laquelle prend part Maushira Elamrawry, une wikipédienne égyptienne. Cette dernière souligne cependant que Wikipédia « a besoin de plus d'effort au niveau macro, et pas seulement au niveau micro » pour renforcer sa communauté. Elle souligne une initiative réalisée sur la version russe du site, où l'interface s'adresse différemment à un éditeur ou une éditrice, conformément aux particularités linguistiques russes.

Les contributrices féminines ne sont pas les seules que Wikimédia désire attirer sur Wikipédia : la fondation cherche également un moyen de recruter des retraités, également minoritaires. L'étude a révélé que la plus forte catégorie représentée sur le site était celle des hommes situés dans la vingtaine et la trentaine. « Les personnes âgées ont un point de vue différent, et un autre savoir-faire que celui des jeunes » a commenté Pavel Richter, le responsable du site en Allemagne. C'est l'un des nombreux défis de Wikipédia, qui vise également à étendre sa communauté d'éditeurs dans les pays d'Afrique, dont le Kenya.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top