Pourquoi TikTok pourrait écoper d'une amende record de 30 millions d'euros au Royaume-Uni

27 septembre 2022 à 09h50
0
TikTok © © diy13 / Shutterstock.com
© diy13 / Shutterstock.com

TikTok est visé par une enquête britannique portant sur la gestion des données personnelles de jeunes utilisateurs de moins de 13 ans.

Et ce n'est pas la première fois. En 2019, le réseau social avait déjà fait face à une amende de 5 millions d'euros aux États-Unis après avoir été reconnu coupable de collecter illégalement des données personnelles d'enfants de moins de 13 ans. Avec cette nouvelle enquête britannique, l'amende pourrait monter à plus de 30 millions d'euros.

Des pratiques douteuses de collecte de données

TikTok est un réseau social très utilisé par les adolescents et très populaire chez les 11-14 ans. Après des sanctions aux États-Unis, l'entreprise est une nouvelle fois visée pour un manque de respect des dispositions relatives à la vie privée des enfants.

L'ICO (Information Commissionner's Office), équivalent du CNIL en France, suggère que l'entreprise pourrait avoir, consciemment ou non, enfreint la loi britannique sur la protection des données personnelles, en traitant des données d'enfants de moins de 13 ans sans le consentement parental approprié.

Pour le moment, les conclusions de l'ICO sont provisoires et « susceptibles d'être modifiées ». Mais si elles s'avèrent fondées, TikTok pourrait faire face à une amende record de 27 millions de livres sterling, soit plus de 30 millions d'euros.

Des réactions de la part de TikTok ?

Face à ces accusations, TikTok n'a pas encore fait de déclaration. Une notice d'intention, un document juridique qui précède une éventuelle amende, lui a déjà été délivrée. L'ICO a toutefois déclaré qu'il prendrait en compte toutes les affirmations de la société avant de parvenir à une décision.

Rappelons qu'en 2019, après les sanctions imposées par le FTC à TikTok aux États-Unis, l'appli avait annoncé d'importantes restrictions pour les utilisateurs de moins de 13 ans, comme des interdictions de partage de contenus ou d'envoi de messages à d'autres usagers. Reste à savoir comment la société va répondre à cette nouvelle enquête.

Outre TikTok, le commissaire de l'ICO, John Edwards, précise que six autres enquêtes sont actuellement en cours sur des entreprises qui n'auraient pas pris suffisamment au sérieux leurs responsabilités face au traitement des données des enfants. Affaire à suivre, donc.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

Moins de 30€, c'est l'offre du moment sur les écouteurs sans fil de chez OPPO !
Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Fnac vous offre une manette à l'achat d'une Xbox Series S bardée de bonus
OnePlus et mises à jour : le fabricant aurait-il enfin entendu ses clients ?
Galaxy S23 : ça y est, on sait quand Samsung va dégainer !
Enfin un site pour obtenir plus rapidement votre nouveau passeport ou carte d'identité !
Promo folle sur le SSD 2,5
Un iPhone XR neuf à moins de 10€ ? C'est possible avec ce forfait 100 Go
Avec cette ODR, l'OPPO Reno 8 Lite est à moins de 370€ !
Haut de page