TikTok s'autorise, en toute détente, à récolter les données biométriques de ses utilisateurs aux USA

TikTok application © Pixabay
© Pixabay

Aux États-Unis, mais pas encore en Europe, TikTok a mis à jour sa politique de confidentialité. Celle-ci lui donne la possibilité de ponctionner les données biométriques de ses utilisateurs.

TikTok a franchi un nouveau cap en matière de ramassage de données. La plateforme vidéo chinoise a en effet mis à jour sa politique de confidentialité aux États-Unis le 2 juin 2021, avec l'apparition d'une nouvelle section, baptisée « Informations sur l'image et l'audio », rattachée à celle nommée « Informations que nous collectons automatiquement ».Celle-ci permet à l'application de partage de vidéos de collecter des données et informations biométriques.

TikTok va collecter les empreintes faciales et vocales de ses utilisateurs américains

Alors, que retrouve-t-on derrière cette nouvelle section de la politique de confidentialité américaine de TikTok ? La plateforme sociale donne dans son nouveau règlement des précisions quant aux informations et données biométriques nouvellement collectées.

L'entreprise évoque ainsi la possibilité, pour elle, de collecter des éléments comme les empreintes faciales ou vocales, des données que les lois américaines autorisent aujourd'hui à recueillir. Plus clairement, les données pourront être collectées depuis le contenu utilisateur posté uniquement. Ce qui est déjà assez conséquent en termes de volume, puisque TikTok collecte déjà des informations liées à la localisation de ses utilisateurs, outre certaines données de l'appareil qui utilise le compte, comme le nom de l'appareil.

Quant à la raison qui pousse TikTok à étendre la collecte des informations aux données biométriques, la firme indique qu'elle peut s'en servir pour « activer des effets vidéo spéciaux, pour la modération du contenu, pour la classification démographique, pour les recommandations de contenu et d'annonces », ou pour toute autre opération qui ne permet pas d'identifier personnellement un utilisateur.

Les utilisateurs européens et français pas encore officiellement concernés

Pour le moment, cette collecte des données biométriques ne concerne que le règlement américain de la plateforme. La politique de confidentialité qui s'applique aux États membres de l'Espace économique européen (EEE), dont la France, ainsi qu'au Royaume-Uni et à la Suisse, n'a pas encore subi de modification. En tout cas plus depuis le mois de juillet 2020.

TikTok n'est pas le premier réseau social qui se livre à la collecte de ce type de données. Instagram (groupe Facebook), par exemple, utilise la reconnaissance des objets pour aider à la description d'une photo ou à des fins de ciblage publicitaire.

Source : TechCrunch

Modifié le 07/06/2021 à 09h35
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La Ligue 1 sur Amazon sur la période 2021-2024, Canal+, vexé, jette l'éponge !
Les députés ont voté ! Les smartphones reconditionnés seront bien frappés de la redevance copie privée
Intel pourrait mettre 2 milliards de dollars sur la table pour acquérir SiFive, concepteur de puces RISC-V
Drahi investit 2,5 milliards d'euros dans le développement de la fibre au Royaume-Uni
L'armée tweete une photo dans laquelle apparait un mot de passe en clair, car affiché au mur ; la classe
L'UFC-Que Choisir s'attaque officiellement à la rémunération pour copie privée sur le reconditionné
Capcom aurait utilisé des textures dans Resident Evil et DMC sans en payer les droits d'auteur, une plainte déposée
Le G7 annonce un accord historique sur la taxation des multinationales (et des GAFAM)
Stack Overflow racheté par Prosus pour 1,8 milliard de dollars
RGPD : la CNIL épingle une ARS au sujet du fichier Contact COVID de l'Assurance Maladie
Haut de page