Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites aux US dès dimanche

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
18 septembre 2020 à 15h11
11

À compter de ce dimanche 20 septembre, les États-Unis vont interdire le téléchargement des applications chinoises TikTok et WeChat .

Rappelons que cela fait quelques semaines maintenant que Donald Trump a exigé un rachat des activités américaines de ByteDance.

TikTok et WeChat, persona non grata dès dimanche aux USA

Bien que le groupe californien Oracle soit très proche d'un accord avec ByteDance, le département du commerce américain a confirmé aujourd'hui que les applications TikTok et WeChat seront interdites au téléchargement, et ce, dès dimanche.

Si l'accord entre un partenaire américain et ByteDance parvient à être scellé d'ici là, le président américain Donald Trump pourra lever cette interdiction.

Rappelons que la nouvelle société, soit celle qui prendra en charge les activités nord-américaines, australiennes et néo-zélandaises de l'application de partage de vidéos, devrait répondre au nom de TikTok Global.

Aux dernières nouvelles, les sociétés Oracle et Walmart pourraient se partager 60% du capital, laissant 40% entre les mains de ByteDance. Vivement le prochain épisode, donc.

Source : Les Échos

Modifié le 18/09/2020 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le budget consacré aux énergies renouvelables bondit dans le projet de loi de finances pour 2021
iOS 14.2 permettra d'utiliser Shazam depuis le panneau de contrôle
Allongé et endormi
La blockchain optimise la vie des co-propriétaires sud-coréens
Google révèle les futurs émojis fournis avec Unicode 13.1
Roger Carel, voix de C3-PO mais aussi d'Astérix, est décédé
Michel Ancel (Rayman, Beyond Good & Evil...) met un terme à sa carrière dans le jeu vidéo
Facebook : les lunettes de réalité augmentée pourraient être autonomes
Demain, Google Chrome devrait regrouper vos onglets automatiquement
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Haut de page