Facebook a développé un outil pour débusquer les fake news sur lui-même

10 juillet 2019 à 07h23
0
facebook fake news

Répondant au nom de Stormchaser, ce logiciel permettrait à Facebook de suivre les rumeurs, les memes et toute information devenue virale... à propos de Facebook.

Facebook n'est pas uniquement préoccupé par les fake news, les théories du complot et autres contenus malveillants diffusés sur ses plateformes, il s'inquiète également des rumeurs le concernant lui-même !

La traque des rumeurs infondées par Stormchaser


Selon certains médias américains, Facebook dispose d'un logiciel spécial appelé Stormchaser, utilisé pour retrouver et dissiper les informations erronées concernant le réseau social, y compris les rumeurs largement diffusées sur WhatsApp.

Développé en 2016, Stormchaser a été utilisé pour suivre les publications devenues virales à propos de la société. Il serait au courant de tout : rumeurs selon lesquelles Facebook mettrait ses utilisateurs sur écoute, blagues sur le fait que le réseau social pourrait partager les informations personnelles d'un utilisateur n'ayant pas copié / collé un statut, théories insensées sur Mark Zuckerberg ressemblant à un extra-terrestre, etc.

Dans certains de ces cas, Facebook a donc utilisé Stormchaser pour partager des messages réfutant les fausses déclarations dont était victime la société de Zuckerberg.

Facebook à la loupe

Simple outil de clarification ou fin de toute notion de privé ?


Certains affirment ainsi que Stormchaser est une preuve que Facebook donne la priorité à la lutte contre les fausses informations portant préjudice à lui-même, plutôt que de se pencher sur d'autres problèmes de fake news sur ses plateformes. Ce à quoi Facebook répond que ce n'est évidemment pas le cas : « Nous n'avons pas utilisé cet outil interne pour lutter contre les fake news parce que ce n'était pas pour cela qu'il avait été conçu, et que cela n'aurait pas fonctionné ». Tels sont les dires de l'un des porte-parole de Facebook, avant d'ajouter que « cet outil reposait sur une technologie simple qui nous a aidés à détecter les publications concernant Facebook basées sur certains mots clés. ».

Certes, il n'est pas rare que les entreprises surveillent ce que les clients disent à leur sujet sur les réseaux sociaux. Mais Stormchaser nous rappelle que Facebook possède un avantage unique. Puisqu'il possède les plateformes de médias les plus importantes, il dispose évidemment d'une vision unique sur son ensemble, lui permettant de prendre des mesures pour dissiper les rumeurs et les farces. De tels outils nous font également nous interroger quant à l'avenir du Facebook « privé » tel qu'on le connaît...

Source : Engadget
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top