Facebook a développé un outil pour débusquer les fake news sur lui-même

10 juillet 2019 à 07h23
0
facebook fake news

Répondant au nom de Stormchaser, ce logiciel permettrait à Facebook de suivre les rumeurs, les memes et toute information devenue virale... à propos de Facebook.

Facebook n'est pas uniquement préoccupé par les fake news, les théories du complot et autres contenus malveillants diffusés sur ses plateformes, il s'inquiète également des rumeurs le concernant lui-même !

La traque des rumeurs infondées par Stormchaser

Selon certains médias américains, Facebook dispose d'un logiciel spécial appelé Stormchaser, utilisé pour retrouver et dissiper les informations erronées concernant le réseau social, y compris les rumeurs largement diffusées sur WhatsApp.

Développé en 2016, Stormchaser a été utilisé pour suivre les publications devenues virales à propos de la société. Il serait au courant de tout : rumeurs selon lesquelles Facebook mettrait ses utilisateurs sur écoute, blagues sur le fait que le réseau social pourrait partager les informations personnelles d'un utilisateur n'ayant pas copié / collé un statut, théories insensées sur Mark Zuckerberg ressemblant à un extra-terrestre, etc.

Dans certains de ces cas, Facebook a donc utilisé Stormchaser pour partager des messages réfutant les fausses déclarations dont était victime la société de Zuckerberg.

Facebook à la loupe

Simple outil de clarification ou fin de toute notion de privé ?

Certains affirment ainsi que Stormchaser est une preuve que Facebook donne la priorité à la lutte contre les fausses informations portant préjudice à lui-même, plutôt que de se pencher sur d'autres problèmes de fake news sur ses plateformes. Ce à quoi Facebook répond que ce n'est évidemment pas le cas : « Nous n'avons pas utilisé cet outil interne pour lutter contre les fake news parce que ce n'était pas pour cela qu'il avait été conçu, et que cela n'aurait pas fonctionné ». Tels sont les dires de l'un des porte-parole de Facebook, avant d'ajouter que « cet outil reposait sur une technologie simple qui nous a aidés à détecter les publications concernant Facebook basées sur certains mots clés. ».

Certes, il n'est pas rare que les entreprises surveillent ce que les clients disent à leur sujet sur les réseaux sociaux. Mais Stormchaser nous rappelle que Facebook possède un avantage unique. Puisqu'il possède les plateformes de médias les plus importantes, il dispose évidemment d'une vision unique sur son ensemble, lui permettant de prendre des mesures pour dissiper les rumeurs et les farces. De tels outils nous font également nous interroger quant à l'avenir du Facebook « privé » tel qu'on le connaît...

Source : Engadget
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top