LinkedIn rachète le plugin Rapportive pour Gmail

01 juin 2018 à 15h36
0
008C000003750760-photo-linkedin-logo-sq-gb.jpg
Le réseau professionnel LinkedIn aurait procédé au rachat de la jeune pousse Rapportive éditant un plugin pour le service de courriers électroniques Gmail.

Disponible sous la forme d'une extension pour les navigateurs Google Chrome, Firefox ou Safari, le plugin Rapportive permet à l'internaute de connecter ses comptes LinkedIn, Twitter, Facebook ou Google puis de présenter au sein de Gmail des informations relatives à un contact. A la lecture d'un message, le module de Rapportive remplacera les liens sponsorisés de Gmail afin de présenter les récentes publications sociales de l'expéditeur. Rapportive propose également de retrouver facilement les dernières conversations avec cette personne en générant une recherche au sein de Gmail mais également d'ajouter des notes personnelles.

Après s'être intégré au sein d'Outlook sous la forme d'un plugin, LinkedIn souhaite donc présenter sa base de profils directement au sein du webmail qui a le vent en poupe et qui propose des solutions professionnelles avec Google Apps. Notons au passage qu'au mois de mai Google avait publié sa propre solution baptisée People Widget et permettant également d'obtenir davantage d'informations sur les personnes ayant pris part à une conversation au sein de Gmail. En décembre 2010, RIM avait racheté un plugin similaire baptisé Gist.

0258000004936074-photo-rapportive.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le moteur de recherche Volunia dévoile ses atouts
Canonical ne prendra plus en charge Kubuntu
Google travaillerait sur des lunettes Android à réalité augmentée
AMD lance deux nouveaux Athlon II Llano, mais à quoi bon ?
Free Mobile et les MVNO :
Un groupe de hackers pirate les serveurs de Foxconn
Chrome 17 : des URL préchargées dès leur saisie dans la barre d'adresse
Vie privée : le réseau social mobile Path épinglé pour ses pratiques (MàJ)
Hitachi maintient l'endurance de ses SSD en passant de 34 à 25 nm
Wolfram | Alpha Pro analyse vos propres données
Haut de page