L'Inde plaide pour un filtrage des réseaux sociaux

06 décembre 2011 à 15h57
0
Le gouvernement d'Inde souhaite purger les réseaux sociaux de certains contenus jugés inacceptables. Le ministre des Communications du pays a indiqué qu'il comptait obliger Facebook, Google et Yahoo à vérifier l'ensemble des contenus avant leur publication.

00FA000003398134-photo-inde.jpg
Suite à plusieurs dépôts de plaintes des autorités indiennes, une réunion était organisée entre le gouvernement et Facebook, Google et Yahoo. Lors de ce rendez-vous, l'Inde a demandé aux entreprises concernées de filtrer les contenus publiés sur les réseaux sociaux. Le ministère des Communications souhaite donc instaurer un contrôle des publications afin d'éviter que des images à caractère diffamatoire soient publiées.

Pendant cette table ronde, le ministre des Communications, Kapil Sibal, a demandé aux entreprises américaines d'instaurer un contrôle a priori sur ces contenus. Face à leur refus, le gouvernement a donc expliqué à l'agence Reuters qu'il allait leur demander de « fournir les données (pour savoir) où ces images ont été téléchargées et qui est derrière ».

Pour rappel, la polémique a débuté suite à la publication de plusieurs images jugées insultantes de personnalités politiques et religieuses du pays. Ces contenus considérés comme « absolument illégaux, diffamatoires ou pornographiques » ont choqué et les institutions souhaitent donc éviter de nouvelles mises en ligne de ce type.

C'est la seconde fois que l'Inde marque sa volonté de mettre un frein à la libre circulation des données. En juillet 2010, des responsables indiens avaient critiqué les terminaux de la firme canadienne RIM au motif qu'ils chiffrent les données automatiquement, ce qui constituerait une menace pour la sécurité nationale. Il faut dire que le pays est beaucoup plus attentif aux communications à l'intérieur de ses frontières depuis les attentats de Mumbai qui avaient été organisés via un réseau de téléphones portables.

Après un long bras de fer avec la firme éditrice des BlackBerry, le pays serait depuis parvenu à un accord. Afin d'empêcher que les utilisateurs ne puissent communiquer trop facilement notamment via l'outil de messagerie instantanée, RIM aurait donc donné aux autorités un accès à son service client.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top