Le "traqueur" de prospects Tilkee lève 500 000 euros

Thomas Pontiroli
12 septembre 2014 à 11h16
0
Tilkee applique certaines logiques de l'e-mail marketing à la proposition commerciale, en permettant aux commerciaux d'analyser la lecture de leurs prospects. La start-up lève 500 000 euros.

0104000007612895-photo-tilkee.jpg
« Les prospects ne passent en moyenne que six minutes sur une proposition commerciale et un tiers des relances sont inutiles », a constaté Tilkee. Créée à l'automne 2012 à Lyon, la start-up se propose de relever un peu ces résultats, en se focalisant sur le suivi comportemental desdits prospects. Pour l'y aider, plusieurs investisseurs (Rhône-Alpes Création II, Pertinence Invest et l'incubateur de start-up Axeleo) apportent 500 000 euros au capital de la société.

Tilkee a développé une solution disponible en ligne sur abonnement (SaaS) et destinée aux commerciaux. Celle-ci permet de charger ses documents traditionnels, notamment ceux de la suite Office de Microsoft. Et les agrège sur une page, rassemblant l'ensemble de la proposition commerciale, appelée ici « Tilk ». L'intérêt pour le commercial est que cette page fait l'objet d'un suivi de consultation, offrant plusieurs éléments de mesure : taux d'ouverture, nombre de téléchargements des fichiers, temps et comportement de lecture...

Prédire le taux de signature

L'outil tente ensuite de déterminer le bon moment pour effectuer la relance. « 60% des commerciaux ne relancent jamais leurs prospects. En un an, Tilkee a permis d'envoyer 21 000 propositions commerciales, lues en moyenne pendant 145 secondes. Grâce à Tilkee, les commerciaux ont fait des relances efficaces et ont vu leur taux de transformation augmenter de 18 à 30% en moyenne », assure Sylvain Tillon, fondateur et PDG.

Pour aider les commerciaux à mieux cibler leurs relances, la solution se nourrit aussi des éléments d'analyse de lecture des prospects pour essayer de prédire le taux de signature envisageable. Pour ne pas faire fuir les prospects, Tilkee précise en première ligne de sa FAQ qu'il n'est pas nécessaire de les avertir de ce suivi, car « ce n'est pas une obligation légale ». Pour mieux s'intégrer, l'outil se présente aussi en marque blanche.

Facturé 9 euros (Pro) ou 19 euros (Business) par mois par utilisateur et compatible avec plusieurs solutions de gestion de la relation clients (CRM), Tilkee devrait prochainement évoluer sur le plan ergonomique, commercial et pousser un peu plus loin la logique de tracking, à son nouvel appui financier.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top