La convergence du mobile et de la TV se poursuit aux Etats-Unis

Thomas Pontiroli
19 mai 2014 à 10h28
0
Après la reprise de Time Warner Cable par Comcast en février, c'est à DirectTV de se faire happer par l'opérateur AT&T, pour un montant sensiblement équivalent, soit plus de 48 milliards de dollars.

00DC000007331662-photo-logo-at-t-at-and-t.jpg
C'est un rachat qui illustre la tendance en cours à la convergence de la téléphonie mobile et de la télévision aux Etats-Unis. Dimanche l'opérateur américain AT&T a dévoilé son plan de reprise du bouquet satellite DirectTV pour la coquette somme de 48,5 milliards de dollars. En ajoutant la dette de la société, le montant total dépasse même les 67 milliards de dollars.

Apparu en 1994, le numéro un de la télévision par satellite dans le pays a pour principal actionnaire le fonds Berkshire Hathaway du milliardaire Warren Buffet. Avec cette opération, il va devenir un peu plus riche encore car l'action DirectTV s'est appréciée de 25% depuis le début de l'année sur fond de spéculation d'OPA. Celle-ci doit être encore soumise à l'analyse des autorités compétentes, ce qui n'est pas forcément simple.

Racheter DirectTV élargira considérablement la taille du parc d'abonnés d'AT&T, d'au moins 20 millions de clients. Or l'opérateur compte déjà 20 millions d'abonnés sur le sol américain et 18 millions en Amérique latine, une position qui pourrait ne pas plaire aux autorités de la concurrence. L'opérateur préfère céder sa participation de 8%, soit 5 milliards de dollars, dans sa société de télécoms, America Movil, du mexicain Carlos Slim.

Se renforcer sur le triple-play

Avec ce rachat AT&T va améliorer son offre multiple-play comprenant Internet, abonnement mobile et télévision. « Nous pouvons enfin donner corps à la vision que nous avions, à savoir de pouvoir offrir des contenus premium sur de multiples supports, qu'il s'agisse des smartphones, tablettes, télévisions ou écrans d'ordinateurs », a déclaré le directeur général de l'opérateur lors d'une conférence, Randall Stephenson.

Cette OPA, qui devrait être finalisée d'ici un an, fait suite à une précédente opération de ce genre en février dernier : le rachat de Time Warner Cable par Comcast pour 45 milliards de dollars. Malgré tout certains analystes cités par Reuters se questionnent sur la pertinence de ces rachats alors que la télévision par câble a tendance à perdre en popularité, concurrencée par le développement de la télévision par Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Intel va se séparer de sa division NAND au profit de SK Hynix pour 9 milliards de dollars
Comparatif antivirus 2020 : quel est le meilleur service du marché ?
Le volant de course Logitech G29 Driving Force de nouveau à prix cassé !
Tesla arrête sa politique de retour sous sept jours avec remboursement aux USA
Comparatif VPN 2020 : quel est le meilleur VPN du marché ?
Des chercheurs californiens utilisent l'impression 3D pour renforcer les bâtiments en béton
Suite Office : 30 ans de bureautique au service de la productivité
Amazon : il n'y a jamais eu autant de faux avis que depuis le début de la pandémie
L'UE va mettre à jour une directive anti-blanchiment visant notamment les cryptomonnaies
6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
scroll top