Tapvalue lève 1,6 million pour son retargeting multi-canal

01 juin 2018 à 15h36
0
Evoluant dans le domaine du reciblage publicitaire, Tapvalue a récolté 1,6 million d'euros afin de développer sa technologie de suivi multi-canal de l'internaute, y compris dans les boutiques en dur.

07269456-photo-tapvalue.jpg
Tapvalue s'attaque à un problème majeur des annonceurs : suivre l'internaute lorsqu'il passe de sa tablette à son PC ou encore à son smartphone. Ce que les professionnels du milieu nomment le « tracking multi-canal » a pour enjeu de ne pas perdre la trace des personnes en ayant une vision globale de leur comportement en ligne, pour investir de façon plus intelligente et obtenir de meilleurs résultats.

Lauréate au salon e-commerce Paris 2013 dans la catégorie Innovation multi-écrans, cette start-up aixoise fondée en 2012 par Frédéric Valette annonce une levée de fonds de 1,6 million d'euros auprès de fonds d'investissements internationaux et de différents business angels - la société ne dévoile pas leur identité.

Au cœur de son offre, la technologie « ProfileMatch ». Il s'agit d'un ensemble d'algorithmes ayant demandé dix ans de recherche selon Tapvalue, et qui permettent d'associer un utilisateur unique à tous ses terminaux, que ce soit un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Pour créer ces ponts entre les canaux, Tapvalue a construit trois graphes et dit traiter et analyser en temps réel plusieurs milliards d'informations contextuelles par jour en provenance des principales plateformes RTB (real-time bidding) mobiles et PC.

01B8000007269458-photo-tapvalue.jpg

Recibler en boutique

Le premier identifie l'utilisateur, sans utiliser de cookies, en récoltant des informations contextuelles liées à l'âge ou au sexe. Ensuite Tapvalue synthétise les informations relatives à la position géographique des terminaux mobiles. Enfin la société collecte des milliers de données relatives au comportement de la personne lors de sa navigation. C'est en recoupant ces informations que Tapvalue essaie de recréer le lien. Reste à voir avec quelle degré de fiabilité et de finesse ce système est capable de cibler une personne.

Tapvalue propose d'acheter des publicités sur une huitaine d'ad-exchanges dont DoubleClick, PubMatic, Rubicon, Appnexus ou encore la plateforme entièrement dédiée au mobile et rachetée par Twitter en 2013, MoPub. Au-delà du suivi multi-canal, la portée de la technologie de Tapvalue est de pouvoir cibler et recibler des personnes qui se sont rendues dans un point de vente physique, une manne selon la société.

A lire également :


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bon plan : Samsung Evo 500 Go à 185 euros
IBM va ouvrir 8 centres de recherche sur l'expérience client
Le service de pages personnalisées Mon Yahoo! fermera aujourd'hui
Hadopi : l’envoi d’e-mails, pouvoir du CSA en 2015 ?
Google revoit le règlement du Play Store et fait le ménage dans les applications Android
Rachat d'Oculus VR par Facebook : les concepteurs menacés de mort, J. Carmack intervient
Géolocalisation : l’Assemblée nationale adopte le texte sans certains conseils de la Cnil (màj)
Mozilla : la nomination de Brendan Eich entraine plusieurs départs
Vidéo en streaming : Yahoo! plancherait sur un rival de YouTube
Olympus : un super baroudeur et un gros zoom élégant
Haut de page