Synthesio lève 14 millions d'euros pour son outil d'e-réputation

01 juin 2018 à 15h36
0
La société Synhesio annonce lever 14 millions d'euros dans le cadre de son deuxième tour de table, afin de développer encore sa plateforme en ligne d'analyse de l'e-reputation à destination des marques.

Synthesio permet aux entreprises de surveiller via une plateforme SaaS les conversations en lien avec elles qui ont cours sur les réseaux sociaux, afin d'évaluer leur e-réputation. Créée en 2006 par Thibault Hanin et Loïc Moisand, la société annonce avoir reçu le soutien financier d'Idinvest Partners pour un montant de 14 millions d'euros, des fonds qui lui serviront à développer sa R&D et sa présence à l'international.

Désignée par Forrester comme étant l'une des meilleures solutions de veille sociale, Synthesio permet d'identifier les sites, les contenus et les profils les plus influents sur un sujet donné dans le but d'éliminer le bruit présent sur les réseaux sociaux, blogs et autres forums, et de ne garder que les informations pertinentes. Un score de réputation est aussi délivré pour mesurer l'efficacité des actions sur Internet.


01E0000007233450-photo-synthesio.jpg


L'utilité pour une entreprise est de détecter le ressenti que peuvent avoir les internautes et les médias sur leur marque et leurs produits et de comparer cela avec la concurrence. L'outil permet aussi d'identifier les personnes influentes qui portent la marque, et avoir une idée de qui peuvent être ses nouveaux clients.

L'idée est aussi de créer un dialogue avec eux dans une optique de service client. Et enfin de détecter l'émergence de crises potentielles avant qu'elles n'éclatent pour épargner l'image de l'entreprise.

« Nos technologies propriétaires de NLP et text mining nous permettent de réaliser de l'analyse de thématiques et de tonalité en 15 langues, dont le Chinois, l'Arabe, le Japonais, le Russe, l'Indonésien, etc. » indique la société. Synthesio est disponible en 50 langues et est utilisé dans 192 pays. La société dispose de bureaux à Paris, New York, Londres et Singapour et avait déjà levé 1,5 million d'euros en 2011. Parmi ses clients, la société compte Microsoft, PSA, Toyota, L'Oréal, Orange ou encore Nissan.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bing introduit Match, la recherche par images similaires
PayPal revoit ses conditions d'utilisation pour les campagnes de crowdfunding
iKeepinCloud : 100 Go en ligne accessibles sans logiciel, pour 6 euros/mois
Vivendi a bien choisi Numericable !
Comment transformer sa tablette en jukebox vidéo
Bing introduit Match, la recherche par images similaires
Toshiba et SanDisk entrent dans la guerre du flash contre SK Hynix
Microsoft annonce Office 365 Personnel
Fin de support pour les NVIDIA GeForce 8/9/200/300
JBL Authentics L8 et L16 : des enceintes sans fil dignes d'une chaîne Hi-Fi
Haut de page