BIME Analytics lève 3 millions d'euros pour sa BI dans le cloud

Par
Le 25 novembre 2013
 0
Les outils de business Intelligence étaient souvent l'apanage de grands comptes mais depuis 2009, BIME Analytics veut les démocratiser aux plus petites sociétés, en passant par le cloud et un prix contenu.

0118000006861804-photo-bime.jpg
Depuis sa création en 2009, BIME Analytics, anciennement connu sous le nom de We Are Cloud, n'a cessé de regarder vers les Etats-Unis. La start-up issue de Montpellier va pouvoir désormais s'y implanter de façon sérieuse grâce à une nouvelle levée de fonds d'un montant de 3 millions d'euros auprès d'Alven Capital.

La société a vu le jour sur un constat de ses deux fondateurs, Rachel Delacour et Nicolas Raspal : il n'existait pas de solution de business intelligence (BI) sur le marché français conjuguant simplicité d'utilisation, tarification attractive (dès 140 euros par mois ici) et le tout disponible en logiciel à la demande (SaaS).

BIME propose aux utilisateurs métier de se connecter à quasiment toutes leurs sources de données, qu'elles soient stockées en interne, dans l'entreprise, ou sur Internet via des services cloud tels que Salesforce.com, Dropbox ou Google Analytics. « Ils peuvent ensuite analyser, visualiser leurs données et répondre à leurs interrogations en temps réel, quelle que soit la volumétrie des données manipulées », fait valoir la start-up.

Un potentiel aux Etats-Unis

La véritable plus-value de la plateforme BIME Analytics est de mettre à la portée de toutes les bourses une solution de business intelligence digne de ce nom, en s'adressant donc tant aux petites et moyennes entreprises qu'aux grands comptes. Avec 350 clients à son actif, dont de très grands groupes comme le sidérurgiste ArcelorMittal ou le pétrolier Shell, BIME compte se renforcer davantage à l'international.

Une filiale vient d'être ouverte en ce sens sur le sol américain, à Kansas City, à la fin du mois d'octobre. Selon la start-up, la demande se ferait de plus en plus forte sur ce marché, ce qui lui fait dire qu'elle va s'y installer au bon moment. BIME Analytics annonce qu'elle recrutera massivement à compter de 2014.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top