Dropbox veut monter d'un cran en levant 250 millions de dollars

Par
Le 19 novembre 2013
 0
De plus en plus challengé sur le stockage en ligne, l'américain Dropbox chercherait à lever 250 millions de dollars pour continuer à se développer, et étoffer son offre B2B où il a identifié des opportunités.

0104000006850038-photo-dropbox.jpg
En un peu plus de cinq ans, le service de stockage en ligne américain Dropbox a déjà levé près de 260 millions de dollars, dont l'essentiel a été obtenu lors du dernier tour de table réalisé en 2011. Mais ces dernières années, de nombreux acteurs sont entrés dans la compétition, dont de gros poissons comme Google ou Microsoft. Pour continuer à se développer, la société chercherait à lever 250 millions de dollars supplémentaires.

C'est ce que rapportent des sources proches du dossier consultées par Bloomberg Businessweek. Déjà valorisée à 4 milliards de dollars, Dropbox pourrait voir sa valeur doubler. Rappelons que les investisseurs derrière Dropbox sont notamment les fonds de capital-développement Sequoia Capital et Accel Partners, l'accélérateur de start-up américain Y Combinator, mais aussi le chanteur Bono de U2, et The Edge.

Concurrencer Box auprès des entreprises

Interrogé par le journal au sujet de ce probable nouveau tour de financement, un porte-parole de la société s'est limité à répondre que le service comptait à ce jour 200 millions d'utilisateurs et 4 millions d'entreprises. Un actif très important que l'américain est parvenu à se constituer, de l'aveu de son PDG et fondateur Drew Houston, sans avoir encore dépensé tout l'argent investi dans son tour de table mené en il y a deux ans.

Avec une nouvelle augmentation de capital, Dropbox pourrait continuer à financer ses ambitions de croissance, et renforcer sa présence auprès des entreprises, qui seraient de plus en plus demandeuses de ce genre de service pour stocker et partager leurs documents. La société rencontre déjà sur ce segment son concurrent Box, qui a levé près de 310 millions de dollars et entrera en bourse l'année prochaine.

Dropbox ne fait pour l'instant aucune mention d'intentions d'entrer sur les marchés financiers. La tâche ne serait pas forcément simple car malgré un chiffre d'affaires multiplié par vingt ces trois derniers années, à plusieurs centaines de millions de dollars, rien n'indique que la société a atteint l'équilibre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top