Medtech et son robot chirurgical ROSA vont entrer en bourse

Par
Le 29 octobre 2013
 0
Spécialisé dans l'assistance chirurgicale robotisée - dédiée pour l'instant au cerveau et bientôt à la colonne vertébrale -, le français Medtech annonce qu'il entrera prochainement en bourse sur NYSE Euronext Paris.

0104000006802132-photo-rosa.jpg
Medtech va entrer en bourse. Créée à Montpellier en 2002 par l'ingénieur Bertin Nahum, la société a développé en 2007 un robot chirurgical, ROSA, dédié à la chirurgie du cerveau. Aujourd'hui, elle annonce avoir remis le document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers, ce qui constitue la première étape de sa cotation sur NYSE Euronext Paris.

« En une dizaine d'années seulement, Medtech s'est imposé comme un acteur mondial dans le domaine de la robotique chirurgicale du système nerveux central grâce à une dynamique d'innovation constamment renouvelée », fait valoir le PDG et fondateur. Avant ROSA, le projet initial était le développement de BRIGIT, centré sur l'assistance à la découpe des os pour la pose de prothèses du genou.

Concrètement ROSA est chargée de guider et d'aider les chirurgiens, médecins et biologistes lors de biopsies, d'implantations d'électrodes et d'interventions chirurgicales neurologiques à crâne ouvert. Après avoir été homologuée en Europe en 2009 et aux États-Unis deux ans plus tard, la plateforme ROSA « Brain » s'est installée sur plusieurs sites et revendique 19 implantations à l'heure actuelle, pour 1 100 opérations effectuées.

Étendre les champs d'intervention

Au-delà de la chirurgie du cerveau, Medtech a développé en septembre ROSA « Spine », dévolue quant à elle à la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale. La société indique avoir procédé à de premières interventions en septembre 2013 et prévoit de commercialiser cette solution d'ici la fin de 2014. Avant cela, Medtech devra avoir obtenu les diverses certifications, ce qu'elle espère conclure au deuxième semestre.



Voulant couvrir une vaste étendue de pathologies au niveau du cerveau (épilepsie, maladie de Parkinson, tumeurs) et de la colonne vertébrale (dégénérescence vertébrale, fractures), la société Medtech considère qu'elle peut conquérir un marché évalué à 2,5 milliards d'euros. Lors de son dernier exercice fiscal, Medtech a réalisé un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros mais indique ne pas encore avoir atteint l'équilibre.

Pour Bertin Nahum, « ce projet d'introduction en bourse doit donner à Medtech les moyens de cette ambition et marquera le franchissement d'une étape clé dans le développement de la société ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top