La place de marché d'art Expertissim lève 5 millions d'euros

Par
Le 29 octobre 2013
 0
Expertissim a créé une place de marché en ligne permettant l'échange d'objets d'art sur le segment dit intermédiaire (entre 300 et 15 000 euros). Un modèle qui fait ses preuves et attire de nouveaux capitaux.

0118000006800462-photo-expertissim.jpg
En pleine expansion depuis 2008, Expertissim réalise une deuxième levée de fonds. La start-up, qui propose une place de marché dédiée aux objets d'art et aux antiquités, accueille dans son capital le fonds d'investissement CM-CIC Capital Privé pour un montant de 5 millions d'euros. Il rejoint NextStage, présent depuis septembre 2009 à hauteur de 1 million.

Gauthier de Vanssay et Igor Montoussé ont fondé la start-up sur le constat qu'il n'« existait pas sur Internet d'espace de transaction proposant d'acheter et de vendre rapidement, de façon transparente et sécurisée des objets d'art expertisés ».

Pour mettre sur pied leur projet, les associés ont décidé d'associer 50 experts indépendants « de renom » afin qu'ils
fournissent une estimation de la valeur marchande des produits.

Aujourd'hui, la plateforme revendique 300 000 visiteurs par mois qui dépensent en moyenne environ 800 euros par achat. Ils ont accès à un catalogue de 18 000 produits dont le prix oscille entre 300 et 15 000 euros. Expertissim réalise des ventes dans une trentaine de pays et revendique un taux de croissance annuel de l'ordre de 100%. Une progression que veut accroître la start-up à l'aide de cette nouvelle levée de fonds.

Sur le point d'entrer « dans une nouvelle phase d'industrialisation », la société va orienter ses investissements dans deux directions prioritaires : le marketing et la communication, tournés vers la France mais aussi l'international, et la refonte du site ainsi que la création de nouveaux outils. L'objectif d'Expertissim est « de devenir leader sur le marché intermédiaire, dont l'avenir est sur le Net », souligne Gauthier de Vanssay.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top