Ciblage d'audience : Ezakus reçoit 2,5 millions d'euros

Par Thomas Pontiroli
le 23 septembre 2013 à 10h56
0
Pour sa plateforme de gestion des données, Ezakus annonce avoir levé 2,5 millions d'euros, portant le total des fonds levés à 4,7 millions d'euros en deux ans. La start-up investira 3 millions en R&D.

0104000006658246-photo-ezakus.jpg
Spécialisée dans la qualification d'audience, la start-up bordelaise Ezakus annonce avoir bouclé un deuxième tour de table auprès de son investisseur historique, Idinvest Partners. Après un premier tour de financement de 2,2 millions d'euros réalisé en juin 2011, le fonds injecte désormais 2,5 millions d'euros au capital de la société.

Ezakus édite une plateforme de gestion des données, communément appelée Data Management Platform (DMP). Utilisée à des fins marketing, elle permet aux responsables de sites Web de gérer les données relatives à leur audience. La start-up recense une centaine de partenaires et indique compter 25 millions de profils dans sa base et plus de 200 millions d'événements analysés chaque jour. Ces données permettent ensuite à des Ad-exchanges comme Google ou Appnexus d'adapter les campagnes publicitaires aux audiences.

L'apport de capital sera utilisé pour continuer à « développer le produit d'une part, optimiser la valeur de la data afin de toujours mieux maîtriser l'audience et la performance, d'autre part, répondre aux inquiétudes des internautes quant à l'utilisation responsable de leurs données à des fins de ciblage » explique la société qui prévoit d'investir 3 millions d'euros en recherche et développement d'ici 2015.

0140000006658248-photo-ezakus.jpg

La recherche est au cœur de la start-up qui compte dans ses équipes des ingénieurs, des mathématiciens mais aussi des sociologues et des sémiologues « pour donner du sens aux données ».

Ezakus indique en outre vouloir continuer à se développer à l'international. La jeune entreprise va ouvrir une filiale à New York d'ici la fin de l'année, après avoir ouvert sa première antenne à Londres récemment. Pour Christophe Camborde, cofondateur et PDG d'Ezakus, ce nouveau soutien d'Idinvest « nous permet de nous orienter avec confiance vers la conquête de nouveaux marchés ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Financement start-up
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
scroll top