Impression de photos en ligne : PhotoBox s'offre StickyGram

0
Le service d'impression de photos sur Internet, PhotoBox, met la main sur le studio londonien StickyGram, qui propose de réaliser des magnets sur la base de photos Instagram. L'ambition pour l'acquéreur est triple : se renforcer sur la partie sociale, le mobile et gagner de nouveaux marchés.

0104000006078766-photo-stickygram.jpg
PhotoBox, c'est un service utilisé par 24 millions de membres et proposant de personnaliser, de partager puis d'imprimer ses photos numériques via Internet. Afin d'étendre son offre, la société aux 150 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, annonce l'acquisition de la société StickyGram pour une somme encore inconnue.

Le service a vu le jour à Londres en 2011 sous l'initiative de Mint Digital, un studio de création numérique. Que fait StickyGram ? Surfant sur le succès du réseau social dédié à la photo Instagram et ses 130 millions d'utilisateurs actifs, le service propose d'imprimer ses photos sous forme de stickers, des magnets.

« StickyGram a assis son développement sur la popularité grandissante d'Instagram et le désir de plus en plus fort des consommateurs de créer des objets physiques à partir d'un contenu numérique », analyse le président de PhotoBox, Stan Laurent, pour qui ce site « s'intègre naturellement à la plateforme de personnalisation ». Au-delà du portefeuille de solutions, la société entend s'ouvrir à d'autres marchés.

En effet, StickyGram réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires aux États-Unis, au Brésil et au Japon. Optimisé pour les terminaux mobiles, le service permettra à PhotoBox dans un deuxième temps de consolider sa présence sur smartphones et tablettes. StickyGram profitera elle du savoir-faire technologique et des capacités de production et de conception de sites Internet de son acquéreur. Les 35 salariés du studio londonien ne rejoindront en revanche pas physiquement les bureaux de PhotoBox.

Pour Stan Laurent, l'ambition est de faire de sa nouvelle acquisition « un véritable leader mondial de l'impression sociale ». Pour PhotoBox, c'est le troisième rachat d'une société rentable. Après avoir fusionné les entités PhotoBox et Photoways en avril 2006, le groupe a racheté en juillet 2011 le site Moonpig, numéro un en Angleterre des cartes de voeux sur Internet.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page