Keldoc, service de prise de RV chez le médecin, lève 700 000 euros

01 juin 2018 à 15h36
0
Lancée fin 2012, la start-up KelDoc édite un service qui permet d'identifier en quelques clics un médecin ou un dentiste à proximité et de prendre immédiatement rendez-vous. Elle vient de réaliser son premier tour de table, à hauteur de 700 000 euros.

Prendre un rendez-vous chez le médecin ou chez le dentiste n'a rien d'une sinécure, particulièrement dans les grandes villes. Partant de ce constat, renforcé par le succès de certains acteurs spécialisés déjà présents sur le marché américain, Eduardo Ronzano et Nicolas Douay ont lancé fin 2012 KelDoc, un service qui permet de chercher un praticien dans son entourage proche, puis de prendre immédiatement rendez-vous sur un créneau disponible.

012C000005936122-photo-keldoc.jpg

Pour assurer leur développement, ils viennent de réaliser leur premier tour de table, d'un montant de 700 000 euros, auprès du fonds Alven Capital et d'investisseurs privés issus du milieu médical. KelDoc indique que ces fonds serviront au renforcement de ses équipes commerciale et technique, notamment pour favoriser l'intégration de la plateforme avec les logiciels utilisés par les médecins et les dentistes dans la gestion de leur répertoire de clients.

« Nous avons choisi de commencer par nous concentrer sur la population de dentistes installés sur des zones urbaines à forte densité. Nous prévoyons d'étendre rapidement le service à d'autres spécialités, et de nous développer à court terme sur les principales villes européennes », commentent les deux fondateurs du service.

012C000005936124-photo-keldoc.jpg

Accessible uniquement sur invitation (pour l'instant) KelDoc propose de rechercher un praticien à proximité d'une adresse donnée (à date, il référence principalement des dentistes sur Paris). La liste des résultats retourne la spécialité du médecin ainsi que ses disponibilités sur les jours à venir. La fiche détaillée dédiée à chacun comprend quant à elle de plus amples détails, comme les tarifs des principaux actes médicaux, pour peu que l'intéressé les ait renseignés, ainsi que des coordonnées de contact, et un bouton permettant de déclencher en quelques clics la prise d'un rendez-vous.

Cette intermédiation entre patient et praticien a déjà été testée avec succès outre-Atlantique, où un acteur comme ZocDoc revendique 2,5 millions d'utilisateurs mensuels et 40% de couverture sur le sol américain. Outre la facilité d'emploi, avec un service qui évite de fastidieuses recherches dans les annuaires, ZocDoc affirme accélérer considérablement l'accès aux soins, avec 40% des rendez-vous obtenus sur les 24 heures qui suivent la requête de l'internaute.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Office Viewer : les documents Office directement dans Chrome
La WWDC 2013 d'Apple confirmée du 10 au 14 juin (màj : sold out en 2 minutes)
Google Drive : intégration du chat et meilleure gestion du mode déconnecté
L'application Kindle pour Android s'offre une mise à jour notable
Brevets Motorola : la cour se range du côté de Microsoft
The Pirate Bay s'installe en Islande et se met au .is
LinkedIn repense la gestion des contacts sur son réseau
Toshiba Z10t : un nouvel hybride PC tablette sous Windows 8
Infos US de la nuit : Wi-Fi à NYC, résultats d'Amazon et update de Twitter
Moteur de recherche : les plaignants sceptiques face  aux propositions de Google
Haut de page