Messagerie : Kik lève 19,5 millions de dollars

01 juin 2018 à 15h36
0
La société Kik, spécialisée dans la messagerie mobile, annonce avoir effectué une nouvelle levée de fonds afin d'étendre davantage ses activités.

0078000005905292-photo-kik.jpg
La société Kik fait de plus en plus parler d'elle. Un peu plus tôt ce mois-ci, l'équipe revendiquait 50 millions d'utilisateurs. Ce cap symbolique semble avoir été déterminant pour cette jeune pousse puisque celle-ci vient d'effectuer une nouvelle levée de fond auprès des cabinets d'investissement Foundation Capital, RRE Ventures, Spark Capital et Union Square Ventures.

Kik Messenger est disponible sur iOS, Android, Windows Phone, Symbian et BlackBerry. L'application se positionne face à BlackBerry Messenger, WhatsApp ou encore iMessage en permettant d'envoyer des messages individuels ou groupés ainsi que des photos de manière illimitée et gratuite vers les autres utilisateurs.

Kik se distingue avec ses « cards », lesquelles se présentent sous la forme de mini-applications, par exemple pour envoyer un croquis dessiné du bout du doigt ou une vidéo de YouTube. La société publiera prochainement des API permettant aux développeurs tiers de venir s'immiscer directement au sein de ce nouvel écosystème. L'on pourrait par exemple imaginer une « card » permettant de transformer un extrait de conversation en tâche ou proposant d'appliquer quelques filtres photographiques avant l'envoi d'une image.

Le montant de cette levée de fonds, rapportée par le blog américain Techcrunch, s'élève à 19,5 millions de dollars.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Street View : Google annonce une mise à jour des cartes pour la France
STMicroelectronics reste stable malgré la forte concurrence
Razer Comms : un nouveau logiciel de communication en ligne pour les joueurs
Netflix annonce avoir séduit 3 millions de nouveaux abonnés
Eric Schmidt réitère : il est fier de l'optimisation fiscale
Les Google Glass, pas disponibles pour le grand public avant un an ?
Brevets : Motorola (Google) perd une manche contre Apple aux USA
Nokia obtient une injonction pour bloquer les ventes du HTC One
MDM : CA Technologies s'attaque à la gestion des périphériques mobiles
 Darty confirme son repli sur ses marchés stratégiques
Haut de page