Sketchfab, "le YouTube des fichiers 3D", lève 370 000 euros

0
Envoyer et visualiser du contenu 3D sur une page Web et sans plugin aucun, telle est la proposition de valeur de Sketchfab, start-up incubée par le Camping, et qui annonce sa première levée : 370 000 euros.

0118000005743512-photo-sketchfab-logo.jpg
Sans nécessiter l'installation de plugin dans son navigateur, Sketchfab permet de publier et de visualiser du contenu en 3D, interactif et en temps-réel. Se décrivant comme « le YouTube du fichier 3D », le service peut être intégré à une page Web de la même manière, et supporte 27 formats différents. Passé par la saison 3 de l'accélérateur Le Camping, la société d'Alban Denoyel annonce avoir levé 370 000 euros.

Ce tour de table réunit des Business Angels dont Oleg Tscheltzoff (fondateur de Fotolia), Jacques-Antoine Granjon (fondateur de Vente-Privée), Nicolas Rosset et Jerry Nieuviarts (cofondateurs de Clubic), Sylvain Zimmer (fondateur de Jamendo) et Andrew Lacy (fondateur de Tapulous). Grâce à l'argent injecté, Sketchfab va amorcer son développement aux États-Unis, et se rendra pour cela au salon Siggraph en Californie cet été, afin de commencer à se faire connaître.

La start-up envisage également d'agrandir son équipe. Des profils techniques dédiés à la 3D et au Web seront recrutés. Alban Denoyel nous explique que plusieurs axes de développements vont être suivis. Côté 3D, l'équipe planche sur « une alternative au WebGL, le standard d'affichage 3D sur le Web, qui permet d'afficher une image 360° quand celui-ci n'est pas disponible, la réduction automatique des fichiers pour proposer une version basse définition, et l'ouverture de l'API aux développeurs tiers afin de pouvoir développer des applications 3D ».

Côté Web, Sketchfab entend améliorer la « couche sociale » en intégrant un système d'abonnement entre membres à sa plateforme ainsi qu'un fil d'actualités. Des améliorations sont aussi prévues sur la recherche, le design et l'expérience utilisateur. Enfin, le site devrait adopter un responsive design afin que l'affichage s'adapte automatiquement au support de l'utilisateur (PC, tablette, smarphone).

Sketchfab compte 20 000 utilisateurs. La société ne communique pas sur le nombre de ses clients, desquels elle tire sa rémunération. Son modèle économique consiste à proposer des capacités étendues via l'offre Pro (fichiers plus gros, partage privé) et Business (usage commercial de l'affichage 3D, en marque grise). « Au début nous nous adressions aux petites structures comme les designers 3D freelance qui ont besoin d'une solution d'affichage 3D externe », précise Alban Denoyel. Aujourd'hui, Sketchfab dit commencer à se tourner vers les grandes entreprises, « qui ont des besoins 3D en interne ».


Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page