Pubeco lève 1,2 million d'euros pour ses prospectus en ligne

28 janvier 2013 à 10h58
0
En dématérialisant les prospectus, Pubeco propose aux distributeurs de réaliser des économies de papier mais aussi et surtout d'améliorer l'efficacité de leurs campagnes, à un moment où ils sont en pleine redéfinition de leur stratégie Internet. Ce concept a séduit Isai, qui injecte 1,2 million d'euros.

00F0000005680464-photo-pubeco.jpg
Pubeco est une start-up dont l'objectif est de consulter l'actualité commerciale de ses commerces favoris sur Internet, en faisant donc l'économie des prospectus dans sa boîte aux lettres. Surfant sur la tendance écologique, la jeune société, créée en 2008 par Romain Sarels et Yannick Lalleau, annonce avoir bouclé un tour de table de 1,25 million d'euros auprès du fonds Isai.

Cet apport de capital, le huitième depuis l'existence de Pubeco, sera mis au profit de l'accélération de la croissance de sa base d'utilisateurs et de son développement commercial. La société prévoit en outre de tripler ses effectifs d'ici les deux prochaines années. Pour Jean-David Chamboredon, président exécutif d'Isai, la proximité de Pubeco avec la grande distribution « arrive au moment où tous les distributeurs revisitent leur stratégie Internet et veulent en faire un axe stratégique » ce qui « augure d'un marché en très forte croissance ».

« En temps de crise, les consommateurs veulent savoir où sont les bonnes affaires, où trouver les bons prix pour les produits qu'ils recherchent. Pour cela, le réflexe internet devient systématique puisque 70% des gens cherchent sur la toile avant d'aller acheter en magasin », explique Romain Sarels dans un communiqué. Une tendance que confirment d'ailleurs les chiffres de la publicité en ligne en 2012, où les comparateurs de prix ont tiré leur épingle du jeu, en croissance de 7% sur un an.

Au-delà de l'aspect économique, Pubeco revendique une utilité écologique : près de 43 kilos de prospectus seraient envoyés tous les ans dans chaque boîte aux lettres. Autant de papier que la société propose de dématérialiser, mais aussi de rendre plus efficace. Avec sa solution, il suffit de « quelques heures pour lancer une campagne digitale au lieu de quelques semaines pour une campagne papier ».

Actuellement, Pubeco recense une centaine de magasins et revendique 700 000 abonnés à son service.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google+, second réseau social le plus populaire derrière Facebook
Affaire Safari : Google veut annuler un recours collectif aux Etats-Unis
Cybersécurité : la Défense US pourrait recruter massivement
La Poste Mobile : nouveaux forfaits low cost et fluctuations de prix
Concept : un stylo capable de traduire à la volée
HTC Mini : un combiné d'appoint pour votre grand smartphone
Apple préparerait un iPad Retina de 128 Go
Microsoft ne bloque plus les inscriptions à Mega
Orange lancera de nouveaux forfaits Origami avec 4G le 7 février
Twitter, le réseau qui valait 9 milliards de dollars ?
Haut de page