Microsoft injecterait 3 milliards de dollars dans Dell (màj)

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que les rumeurs vont bon train sur le rachat de Dell pour 15 milliards de dollars par un fonds d'investissement, CNBC affirme que Microsoft serait en discussions pour investir entre 1 et 3 milliards.

00F0000003484154-photo-logo-dell.jpg
Nous apprenions il y a quelques jour que la firme américaine Dell avait engagé le cabinet de conseils Evercore Partners afin d'étudier les meilleures options concernant son rachat. Mardi, CNBC affirme que Microsoft, réputé pour disposer de formidables réserves de cash (plus de 66 milliards de dollars), pourrait investir entre 1 et 3 milliards de dollars dans le texan.

Selon la source consultée par la chaîne de télévision américaine, l'éditeur de Redmond serait en pourparlers avec le fonds Silver Lake - pressenti pour racheter le groupe 15 milliards de dollars - et Michael Dell, au sujet d'un investissement qualifié de Mezzanine. Il s'agit d'un type de dette qui se convertit en partie en actions si le créancier n'est pas remboursé.

L'intérêt pour Microsoft serait d'avoir la main sur une ligne de produits équipés de Windows 8 - ce qui pourrait constituer un désintérêt pour le texan, devenant plus dépendant des choix de Redmond. Enfin, comment est-ce que des partenaires tels que HP, Acer ou Asus verraient un tel rapprochement entre les deux firmes ?


Mise à jour :

Les rumeurs autour de la sortie de cotation de Dell se se renforcent dans un article de Reuters, lequel affirme que le texan pourrait faire une annonce dès lundi 4 février. L'américain se ferait racheter par un consortium mené par Michael Dell et le fonds Silver Lake. D'après les deux sources consultées par l'agence, le fondateur et p-dg de la société serait actionnaire majoritaire, alors qu'il détient actuellement une participation de 16%.

Silver Lake et Microsoft se répartiraient le reste des parts du troisième fabricant mondial de PC, dont la valeur est estimée à 23 milliards de dollars. Le groupe d'investisseurs aurait réuni 15 milliards de dollars auprès de Barclays, Bank of America, Merrill Lynch, Credit Suisse et RBC Capital. Ce financement avec effet de levier (LBO) serait le plus conséquent depuis le début de la crise financière.


Article initialement publié le mardi 22 janvier.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page