🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Création de boutiques en ligne : WiziShop lève 300 000 euros

08 janvier 2013 à 14h46
0
Première levée de fonds réussie pour le service de création de boutiques e-commerce, WiziShop, qui fait entrer dans son capital Kima Ventures, OREFI et Jaïna Capital pour un montant de 300 000 euros.

00F0000005641938-photo-wizishop-logo.jpg
WiziShop annonce sur son blog avoir reçu les investissements de Kima Ventures (Xavier Niel et Jérémie Berrebi), OREFI (Jacques-Antoine Granjon), Jaïna Capital (Marc Simoncini) et Olivier Rosenfeld pour un montant total de 300 000 euros. C'est la première levée de fonds de la start-up lancée à Nice en 2008 et qui s'est fait pour spécialité de proposer une solution « tout en un » pour créer sa boutique en ligne.

« Depuis notre lancement, nous n'avions jamais eu recours à des investisseurs extérieurs. Nous avons eu la chance de nous développer rapidement et d'atteindre l'équilibre financier peu de temps après notre lancement », explique Grégory Beyrout, p-dg de WiziShop, dans son communiqué. À ce jour, la start-up se décrit comme plus ambitieuse.

Afin d'accélérer son développement sur le marché français, de renforcer son offre et de s'internationaliser, le co-fondateur explique avoir finalement voulu chercher des investisseurs. Outre l'apport financier, l'équipe a également voulu « recevoir un petit coup de pouce financier mais surtout de nous apporter leur soutien et leur expérience ». Grâce à ces fonds, le service attribuera aussi un « Business Coach » pour accompagner chaque commerçant.

Pour rappel, WiziShop permet de créer une boutique e-commerce en mode SaaS, sans posséder de grandes connaissances en la matière. Après la création, le service propose des outils pour la faire vivre, le promouvoir et fidéliser les clients. Ce que la start-up identifie comme sa force réside dans son modèle économique : WiziShop ne facture pas la création de la boutique, ne prend pas d'abonnement ou de frais de mise en route.

Pour se financer, le site indexe sa rémunération sur les ventes du commerçant, et de manière dégressive, de 1 à 3% du chiffre d'affaires hors taxes et hors frais de port, selon les ventes mensuelles et l'ancienneté du client. Depuis sa création, la start-up a recensé 21 000 commerçants ayant ouvert un compte ce qui a débouché sur la création de 1 600 boutiques en ligne et 25 millions d'euros de ventes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E-commerce : La Poste met la main sur Morin Logistic
CES 2013 : 84 pouces, 40 points de contact, la nouvelle table tactile de 3M
Le navigateur Safari fête ses 10 ans
Google désactive sa fonction d’avertissement sur la censure chinoise
CES 2013 : Sony lance un service de distribution de vidéos 4K aux USA
<b>Joyeux Noël</b>
Microsoft vs Google : l'affaire se complique
CES 2013 : Intel décline Ivy Bridge en version 7 Watts
CES 2013 : NVIDIA renomme GeForce Grid et détaille son cloud gaming
Vente de billets : Lagardère, désormais au premier rang de Billetreduc.com
Haut de page