Stockage : EMC rachète le service de synchronisation Syncplicity

01 juin 2018 à 15h36
0
0082000005181672-photo-syncplicity-logo.jpg
Le spécialiste du stockage EMC renforce son portefeuille de service en ligne et annonce le rachat de Syncplicity.

Fondée en 2008, la société Syncplicity propose un service hébergé de sauvegarde, de synchronisation et de partage de fichiers et se positionne face à Dropbox, SugarSync ou encore SkyDrive. Face à la rude concurrence, la société s'est progressivement positionnée sur le marché professionnel. Dans un communiqué officiel, Syncplicity annonce que ces outils, déclinés sur Windows, Mac, iOS ou Android, intégreront désormais ceux de la firme EMC, détenant déjà l'application de sauvegarde Mozy.

Les outils de collaboration et de synchronisation tireront parti des autres produits professionnels conçus par EMC. La société dispose de clients dans plusieurs domaines (services publics, médical, financier, commerce, distribution, communication...) auxquels elle commercialise déjà des infrastructures de sécurité et de sauvegarde. Selon EMC, il y aurait alors un fort potentiel pour proposer des outils de collaboration et de synchronisation dans un milieu professionnel.

Le montant de cette transaction n'a pas été communiqué. L'ensemble des salariés de Syncplicity rejoindront les équipes d'EMC.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les industriels veulent une refonte totale de la copie privée
Pentax K-30 : un reflex tropicalisé à viseur 100% pour 800 euros
Ark : vers un réseau communautaire universel ?
1,7 Go de données du ministère américain de la justice publiées
Pentax Optio LS465 : le compact personnalisable renouvelé
Numericable : La Box plus accessible, forfait mobile inclus et 100 Mbps pour tous
Google-Motorola : licenciements en vue ?
La Californie autorise les voitures à pilotage automatique de Google
B&You : baisse et hausse des prix des téléphones, Galaxy S III prévu
675 000 dollars d'amende pour 30 chansons sur Kazaa : recours rejeté
Haut de page