Musique : Rhapsody rachète Napster

01 juin 2018 à 15h36
0
00A0000001330136-photo-logo-napster.jpg
En pleine évolution, le marché de la musique en ligne aux Etats-Unis connait plusieurs transformations et après le rapprochement entre Facebook et Spotify Rhapsody et Napster ont décidé d'unir leurs forces.

Avec 800 000 abonnés, Rhapsody serait à l'heure actuelle le plus gros service de musique aux Etats-Unis et la société a décidé de conserver une longueur d'avance en annonçant le rachat de Naspter, un service détenu par le marchand Best Buy. La joint venture de RealNetworks et MTVNetworks doit effectivement faire face à une compétition agressive de la part du service Spotify qui possède déjà plus de 2 millions d'abonnés payants en Europe et qui a ouvert ses portes outre-Atlantique au mois de juillet.

Napster fut l'un des premiers services d'échanges illégal de musique sur Internet. En juillet 2001 les procédures de la Recording Industry Association of America (RIAA) se sont traduites par la fermeture du service. Naspter fut ensuite racheté par Roxio en 2002 puis revendu à Best Buy en 2008 pour 121 millions de dollars. Selon Rhapsody, Naspter serait le second plus gros service de musique aux Etats-Unis mais n'a pas souhaité annoncer le nombre d'utilisateurs, lequel serait estimé aux alentours de 400 000. Le montant de cette transaction n'a pas été communiqué.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page