L'Etat revient discrètement au capital de Bull via le FSI

01 juin 2018 à 15h36
0
Le Fonds stratégique d'investissement, filiale de la Caisse des dépôts et de l'État, annonce avoir pris 5% de participation au sein du capital du groupe informatique Bull. Il entend ainsi signifier son soutien au Français, qui s'est fait une spécialité du calcul haute performance (HPC).

L'heure n'est pas à la nationalisation pour Bull, un temps propriété de l'Etat français. Ce dernier signe toutefois son retour au capital de la société par l'intermédiaire du Fonds stratégique d'investissement, structure qu'il co-détient avec la Caisse des dépôts. L'investissement porte sur au moins 5% du capital. Via cette prise de participation, le FSI dit vouloir accompagner et soutenir le développement de Bull sur ses différents marchés et signifier son soutien à la stratégie aujourd'hui appliquée par le groupe. Il en devient ainsi le troisième actionnaire, derrière Crescendo (holdings de l'actuel PDG Philippe Vannier) et France Télécom.

À la fois constructeur et prestataire de services informatiques, Bull articule pour mémoire son activité selon quatre divisions distinctes : l'infogérance et la création de centres de données ; le conseil et l'intégration d'applications d'entreprise ; la sécurité de bout en bout ; et la conception de serveurs de très grande taille, les fameux « supercalculateurs ». Engagé dans un plan triennal de retour à la rentabilité, Bull a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de plus de 1,2 milliard d'euros.

« Le plan stratégique que nous mettons en œuvre depuis un semestre augmentera d'autant le potentiel de la société qu'il sera soutenu dans la durée par ses actionnaires, ce qui correspond à la philosophie du FSI. L'équipe est mobilisée pour que Bull se développe et augmente son attractivité », s'est félicité dans un communiqué Philippe Vannier.

04485004-photo-logo-bull.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mozilla adopte WebRTC pour des communications audio/vidéo natives dans Firefox
Le Walkman de Sony se met au Bluetooth
Les autorités russes auraient arrêté les auteurs du malware Mac Defender
Kodak vs Apple et RIM : le juge se retire
Forte croissance du marché des données mobiles
Accord entre SFR et Archos pour des tablettes 3G sans engagement
Chrome OS va prendre en charge les fichiers ZIP
HTC rachète un éditeur de services mobiles en ligne
Operation Shady RAT : la Chine nie indirectement être impliquée
Il y a 20 ans le World Wide Web s'ouvrait au public
Haut de page