Withings lève 3 millions pour développer ses objets communicants

02 septembre 2010 à 11h51
0
00B4000002326762-photo-pese-personne-wifi-withings.jpg
Demain, tous connectés ? La société française Withings, qui commercialise depuis le mois de septembre dernier un pèse-personne connecté à Internet en WiFi, vient de lever 3 millions d'euros auprès du fonds Ventech, grâce auxquels elle compte bien assurer son développement et accélérer la mise au point de nouveaux objets communicants. Elle annonce dans le même temps l'arrivée prochaine de deux nouveaux produits sur le marché, tournés autour des univers du bien-être et de la famille.

Si l'objet - une balance connectée à Internet, doublée d'une application iPhone et d'un serveur distant qui agrège les données émanant des pesées successives de l'utilisateur - peut paraitre anecdotique, Withings défend l'idée d'un véritable « Internet des objets », avec lequel le réseau dépasse la sphère informatique pour rejoindre des produits de la vie de tous les jours. Une démarche qui n'est pas sans rappeler celle qu'avait suivie avant son dépôt de bilan la société Violet, à l'origine du fameux lapin Nabaztag, même si dans le cas de Withings on cherche plus à enrichir un objet déjà existant qu'à créer un concept de toute pièce.

« Dès le début, on s'est donné comme objectif de revisiter des objets que les gens avaient déjà l'habitude d'utiliser », commente Eric Careel, président de Withings. « A part quelques rares geeks, les clients attendent aujourd'hui que la technologie leur simplifie la vie. La connexion d'un objet n'a de sens que si elle permet de simplifier son usage ».

Simplifier l'utilisation, enrichir les services rendus, telle serait donc la clé pour percer dans le domaine des objets communicants. La balance de Withings illustre cette vision, avec d'un côté l'accès à une interface en ligne permettant de suivre les courbes d'évolution de son poids et des différents indices associés et, de l'autre, la mise en place de partenariats avec des acteurs de l'univers du coaching sportif ou de l'alimentation. La société refuse toutefois de donner le moindre chiffre de ventes, se contenant d'indiquer que celles-ci se répartissent à parts égales entre l'Europe et les Etats-Unis, et prennent petit à petit dans le reste du monde.

Aux 2 millions d'euros initialement injectés par les fondateurs s'ajoutent donc 3 millions d'euros supplémentaires qui serviront à accélérer la sortie de nouveaux produits et développer la communication de la marque. Reste à trouver les usages susceptibles de profiter du caractère connecté. « Le bien-être est un marché plein d'avenir », promet Eric Careel.

Ci-dessous, une présentation en vidéo de la balance connectée de Withings, réalisée par Clubic début 2010.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top