Infos US de la nuit : Spotify choisit Google Cloud

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Spotify s'allie avec Google Cloud. Facebook utilise l'intelligence artificielle pour créer une carte de la population mondiale. Google Compare ferme le 23 mars. Le programme d'espionnage "stingray" a bien été utilisé par les US Marshals. A Barcelone, Avast démontre que les réseaux Wi-fi gratuits séduisent les utilisateurs malgré le fait qu'ils ne soient pas sécurisés. Etsy publie de bons résultats et décolle en Bourse. Les développeurs pourront suivre leurs applications sur mobile grâce à un nouvel outil de Fabric. Ce sont les dernières news de la nuit, depuis les Etats-Unis.

Spotify annonce un partenariat avec Google Cloud

Spotify a annoncé mardi avoir choisi la plateforme cloud de Google pour gérer en partie son infrastructure de streaming. La société demeure toutefois cliente d'Amazon Web Services, en particulier de sa solution de stockage en cloud.

Facebook veut établir une carte de la population mondiale

Facebook utilise l'intelligence artificielle pour compter le nombre de maisons sur des images satellite haute résolution. Objectif : obtenir la carte la plus précise possible de la population mondiale afin de mieux cibler les zones à couvrir.

Google Compare va fermer

Selon le Wall Street Journal, Google va fermer son service Compare. Depuis un an aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, Google Compare permet de comparer des offres d'assurances, de cartes de crédits et de crédits immobiliers. La fermeture sera effective le 23 mars, selon un e-mail envoyé aux partenaires du géant américain.

Espionnage : les US Marshals ont bien utilisé "StingRay"

La rumeur courait depuis longtemps. Les US Marshals ont bien utilisé le programme "StingRay", qui permet d'espionner l'activité de téléphones portables, afin de traquer environ 6 000 fugitifs, rapporte le journal USA Today qui a pu consulter des documents dévoilés par erreur par l'agence de police fédérale.

Wi-fi gratuit : Avast mène une expérience à Barcelone

Avast a mené une expérience à l'aéroport de Barcelone, à l'occasion du Mobile World Congress. Le fabricant d'antivirus a créé une série de réseaux Wi-fi en accès libre ("Airport_Free_Wifi_AENA", "MWC Free WiFi", ou encore "Starbucks") non sécurisés. En quelques heures, plus de 2 000 personnes se sont connectées. Les chercheurs associés à l'étude ont réussi à établir l'identité de l'appareil et de son propriétaire dans les deux tiers des cas. Objectif : démontrer que lorsque le réseau est gratuit, les utilisateurs ont tendance à oublier qu'il n'est pas sécurisé.

Etsy décolle en Bourse

Etsy a dévoilé un quatrième trimestre solide mardi et son action a augmenté de 13 % dans les échanges d'après-séance à Wall Street (le titre avait baissé de 7 % avant la publication des résultats, il y a donc un effet de rattrapage à prendre en compte). La société a rapporté un chiffre d'affaires de 87,9 millions de dollars, mieux que prévu par les analystes, et une perte de 0,4 dollar par action.

Fabric dévoile un nouvel outil pour développeurs

Twitter a lancé une application mobile liée à sa plateforme pour développeurs Fabric, qui permet à ces derniers de suivre le bon fonctionnement de leur application même lorsqu'ils ne sont pas derrière leur ordinateur. Parmi les outils proposés, des notifications push pour alerter le développeur que quelque chose cloche.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo n'a
Jeu de go : le champion veut terrasser la machine
Précommande du Galaxy S7 et Gear VR gratuit : la procédure
Yahoo : la revente de plus en plus pressante
Google continue de maltraiter son robot Atlas
Linux Mint : alerte aux ISO infectées
Activision croque les bonbons de Candy Crush
RCS : Google signe avec 19 opérateurs pour améliorer le SMS
Wiko se voit en géant mondial du smartphone
La petite musique d'Apollo 10 perturbe les internautes
Haut de page