🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Infos US de la nuit : La NSA s’est penchée sur les intérêts commerciaux français

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
La NSA s'intéresse aux intérêts commerciaux français, dévoile Wikileaks. Microsoft va se passer de son service publicité et supprimer 1 200 emplois. La Cour suprême américaine rejette l'appel de Google face à Oracle. Les étudiants en informatique, ingénierie et mathématiques plébiscitent Google comme employeur rêvé. Uber s'offre le service "cartes" de Microsoft Bing. Les applications mobiles de Google sont presque autant utilisées que celles de Facebook. Facebook dévoile un nouvel outil pour mesurer la performance des vidéos. Les dernières nouvelles de la nuit arrivent directement des États-Unis.

Les intérêts commerciaux français visés par la NSA

Après les révélations sur les écoutes des présidents français par la NSA, Wikileaks (via "Libération" et Mediapart) a encore frappé lundi soir. Cette fois, ce sont des responsables de Bercy qui ont été espionnés par l'agence américaine du renseignement. Selon "Libération", "la plupart des secteurs stratégiques sont visés par la NSA : technologies de l'information, électricité, gaz, pétrole, nucléaire, transports, biotechnologies, etc."

Microsoft va supprimer 1 200 emplois

D'après Bloomberg, qui cite une source proche du dossier, Microsoft va dire adieu à son service de publicité sur Internet et le transférer à AOL et AppNexus. Cela devrait provoquer la suppression de 1 200 postes, avec des passages possibles chez AOL et AppNexus ou des reconversions au sein de Microsoft. Pour le moment, la société n'a fait aucune annonce officielle.

Oracle vs Google : la Cour suprême américaine ne plie pas

La Cour suprême des États-Unis a rejeté, lundi, l'appel de Google concernant une décision du mois de mai en faveur du plaignant Oracle. Pour ses applications Android, Google utilise Java et viole ainsi les droits d'utilisateur d'Oracle. Ce dernier demande 1 milliard de dollars de dommages à Google.

Google fait toujours rêver les étudiants

D'après des chiffres de la plateforme de discussion Piazza, Google est la première entreprise dans laquelle les étudiants en informatique, ingénierie ou mathématiques disent vouloir travailler. L'étude a été menée auprès de 19 000 étudiants dans 340 universités à travers le monde. Après Google viennent Apple, Microsoft, Facebook et Amazon.

Uber absorbe le service "cartes" de Bing

Uber va mettre la main sur la partie "cartes" de Microsoft Bing, pour développer son propre service de géolocalisation. Quelque 100 salariés de Bing seront absorbés par Uber. Les détails de la transaction n'ont pas été dévoilés.

Les applications Google presque autant utilisées que Facebook

D'après une étude de Forrester Research publiée lundi et basée sur environ 2 000 utilisateurs de smartphones aux États-Unis, les mobinautes passent environ 12 % de leur temps sur des applications Google, contre 13 % sur des applications Facebook. Et les chiffres pourraient être supérieurs, puisque les applications intégrées aux téléphones - comme Gmail - n'étaient pas prises en compte par les répondants.

Facebook permet aux utilisateurs de mesurer l'audience de leurs vidéos

Facebook introduit un nouvel outil sur Page Insights permettant aux diffuseurs de vidéos d'obtenir des statistiques encore plus précises sur le visionnage de celles-ci.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page