Infos US de la nuit : le USA Freedom Act attendra

19 novembre 2014 à 04h30
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Le USA Freedom Act, c'est fini. Netflix met le cap vers l'hémisphère sud. Android toujours devancé par iOS. Apple Watch s'ouvre aux développeurs d'applications. La certification HTTPS sera bientôt facilitée. Facebook lance l'application "Groupes". Lufthansa et IBM signent un contrat de sous-traitance. Une startup veut acheter 1% des applications de l'Appstore. Voici les dernières infos tech depuis les États-Unis.

Le Sénat tue dans l'oeuf le USA Freedom Act

Mardi soir à Washington, le USA Freedom Act n'a pas réussi à obtenir les 60 voix nécessaires pour passer à l'ordre du jour au Sénat : 58 pour, 42 contre. La quasi-totalité des républicains a voté contre, ne souhaitant pas une remise en cause trop radicale des pouvoirs de la NSA. Ce projet de réforme de l'appareil de surveillance américain était le plus ambitieux depuis les révélations d'Edward Snowden. Le débat est donc repoussé à 2015.

Netflix débarque en Australie et en Nouvelle-Zélande

Le service de vidéo en streaming Netflix va se déployer en Australie et en Nouvelle-Zélande en mars 2015, a-t-on appris mardi lors de la publication des résultats du quatrième trimestre de la firme. Cela porte à 50 le nombre de pays où Netflix est présent. Aux États-Unis, la plateforme compte 38 millions d'abonnés.

Utilisation des applications : iOS toujours devant Android

Une nouvelle étude d'Adobe Digital Index dévoilée mardi affirme que les applications iOS représentent 65% du total des applications lancées, contre 34% pour Android. Par ailleurs, les utilisateurs d'applications iOS y passent en moyenne deux fois plus de temps que ceux d'Android. Cette tendance n'est pas nouvelle. Néanmoins, en termes d'augmentation de l'utilisation des applications, Android devance iOS avec 80% de croissance contre 40% d'année en année. Dans le futur, Android pourrait donc rattraper iOS.

Les développeurs d'applications invités à se pencher sur Apple Watch

Apple a annoncé mardi que les développeurs d'applications pouvaient dès à présent se procurer le "WatchKit" , une gamme d'outils destinés à créer des applications pour Apple Watch, la montre connectée de la marque, qui ne sera pas lancée avant début 2015. Parmi les applications possibles, les développeurs pourront créer des "Glance" (coup d'oeil) où s'afficheront les dernières informations ou résultats sportifs. Des dirigeants d'Instagram, ESPN et American Airlines ont déjà exprimé leur intérêt.

Vers un certificat gratuit et simplifié de connexion sécurisée

Mozilla, Cisco, Akamai, Electronic Frontier Foundation, IdenTrust ainsi que des chercheurs de l'Université du Michigan travaillent ensemble afin de créer une nouvelle autorité de certification de connexion sécurisée (HTTPS). L'idée est que n'importe qui possédant un nom de domaine puisse accéder gratuitement et de manière simplifiée à ce certificat pour crypter et rendre le web plus sûr. La nouvelle autorité, qui s'appellera "Let's encrypt" sera lancé d'ici cet été.

Facebook créé une application "Groupes" dédiée

Facebook a lancé mardi l'application "Groupes" , qui permet à l'utilisateur de voir tous les groupes auxquels il appartient. En cliquant sur un groupe, il accède aux posts et photos de chacun de ses membres. D'après Facebook, 700 millions d'utilisateurs se servent de l'outil "Groupes" chaque mois. La fonction restera en parallèle sur l'application générale de Facebook.

Lufthansa va faire sous-traiter ses services informatiques par IBM

Lufthansa a annoncé mardi un contrat de sous-traitance d'un milliard d'euros avec IBM, qui va gérer la majorité de l'infrastructure informatique de la compagnie aérienne. Ainsi, 1 400 employés de Lufthansa Systems vont être affectés à IBM. D'après la compagnie informatique, ce contrat devrait générer environ 70 millions d'euros d'économies par an pour le groupe Lufthansa.

Une start-up compte détenir 1% des applications sur l'App Store

App Sueyn, une start-up peu connue, s'est donnée pour ambition de détenir 1% des applications de l'App Store d'ici la fin de l'année 2016. L'idée est de racheter les applications qui font peu de profit ou qui sont mal gérées. L'objectif, selon le dirigeant d'App Sueyn, est de profiter du grand nombre d'applications pour améliorer leur fonctionnement, réaliser des économies d'échelle et faire de la publicité les unes pour les autres.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WhatsApp pour Android adopte un chiffrement basé sur TextSecure
Microsoft comble à la hâte une faille sous Windows Server
Silence Base 800 : Be Quiet! se lance dans le boîtier
IBM Verse : nouvelle promesse d'une messagerie intelligente
Apple reconnu coupable d’utilisation sans autorisation de brevets datant des années 90
Android 5.0 disponible pour NVIDIA Shield Tablet avec GRID
La Box Numericable chez SFR : plus d'éligibles THD, mais moins de débit pour plus cher
Le budget des DSI repart mais ne soutient pas assez l'innovation
Le Père Noël ouvre son secrétariat... et sa messagerie électronique
L'autorité de la concurrence va se pencher sur la réservation en ligne d'hôtels
Haut de page