Infos US de la nuit: le phénomène des phablettes, la boulette d'Expedia, l'ironie de HBO

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Combien de phablettes d'ici 2018? Google a-t-il pénalisé Expédia ? Que pense le patron de HBO du partage des comptes ? Réponses ici, avec les dernières nouvelles tech, directement venues des Etats-Unis.

HBO se moque des comptes partagés

Richard Plepler, le patron du site de films et series en ligne HBO, s'est mis pas mal d'internautes dans la poche ce mardi. Lors d'une interview pour Buzzfeed, il a affirmé que le partage d'un seul et même compte HBO par plusieurs utilisateurs n'influençait en rien le modèle stratégique du groupe. Ou en tout cas « pas pour le moment ». Autrement dit, partager son compte HBO n'est pas un problème... jusqu`à ce que Richard Plepler décide que c'en est un.

20 millions de Phablettes livrées en 2013

Les phablettes, ces appareils hybrides situés quelque part entre les smartphones et les tablettes (la gamme des Galaxy Note de Samsung, par exemple), auraient été commandées 20 millions de fois, l'an dernier. Ce chiffre, sorti tout droit des analyses de Juniper Research, pourrait gonfler à 120 millions d'ici 2018, toujours selon le même établissement.

Expedia pénalisé par Google ?

Selon Search Metrics, le moteur de recherche aurait lourdement pénalisé l'agence de voyage en ligne pour cause de liens artificiels et achetés. Avant tout communiqué officiel, on pouvait tout de même noter que la visibilité, sur Google, d'Expedia, avait mardi chuté de 25%. Et son titre, à Wall Street, de 4,27%.

Moins de pages officielles, plus d'amis pour Facebook

Sur son blog officiel, le réseau social a annoncé travailler sur une mise à jour de son Newsfeed. Le nouvel algorithme devrait privilégier les statuts de vos contacts par rapport à ceux des pages officielles. Ces dernières gagneront néanmoins en qualité, avec un plus grand nombre de nouvelles interactives (hyperlien, photo ou vidéo).

Les employés Google posent problème à San Francisco

Ce mercredi, les services des transports publics de San Francisco (SFMTA) voteront pour le partage, ou non, des arrêts de bus avec les navettes privées de Google. Un vote symbolique, à l'heure où les « Googlers » et leurs transports couteux (yachts privés, bus avec WiFi, gardes-du-corps... ) sont mal vus dans la ville californienne.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bruxelles : l'amende de Google à 150 000€ n'était qu'une broutille
Deux casinos de Las Vegas mais aussi eBay se mettent au Bitcoin
BlackBerry : une touche d'orgueil un peu risquée ?
L'éditeur de Candy Crush Saga revendique les droits des termes
Texas Instruments ne rassure pas et supprime 1100 postes
Bouygues : roaming sans surcoût en Europe dans un forfait à 29,99 euros
AMD visé par une class-action pour tromperie
Après Internet Explorer AdBlock Plus s'invite sur Safari
Mac : une nouvelle variante du malware Crisis fait surface
LogMeIn : l'accès à distance désormais payant
Haut de page