TravelerCar : "ne payez plus votre parking"

Thomas Pontiroli
03 juin 2016 à 12h52
0

Qui a déjà confié sa voiture à un parking d'aéroport ou de gare, le temps d'un déplacement, sait combien il peut lui en coûter. Il en a peut-être moins conscience s'il s'agit d'un professionnel dont les frais seront défrayés par sa société - pour lui, rappelons que deux semaines en aéroport coûtent en moyenne 270 euros. Une solution existe.

C'est là qu'intervient TravelerCar. Son concept : permettre aux voyageurs de louer leur voiture plutôt que de la laisser sur un parking. Pour les clients, le prix serait 50 % inférieur aux plateformes de location classiques. Et le deal serait aussi gagnant pour l'exploitant du parking, car la location diminue le nombre de « voitures ventouse » qui rapportent moins que celles stationnant à la journée - et pour les parkings vides, cela génère plus de trafic.

Un « Autolib C2C »

À chaque location, l'exploitant touche une commission. TravelerCar, lui, se rémunère à chaque kilomètre parcouru. Quant au propriétaire de la voiture, non seulement il ne paie plus sa place de parking (et ce, même si son véhicule n'est jamais loué !), et il perçoit en moyenne 70 euros, issus des locations. Depuis 2012, la société a fédéré une centaine de partenaires parkings en France et dans cinq autres pays, et compte 100 000 utilisateurs.

Depuis 2016, TravelerCar va plus loin, avec un système de bornes disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Sur le modèle de l'Autolib à Paris, la société inaugure la location de voitures entre particuliers en libre-service.
Les clés peuvent être retirées dans une boîte sécurisée grâce à une carte. Dans tout ça, TravelerCar se poser en « tiers de confiance » en vérifiant l'identité du preneur, fixant le prix, assurant la prestation, nettoyant l'auto...



Louer une voiture pour 1 euro, utiliser les objets des autres, ne plus payer sa place de parking... des
start-up tentent de faire passer quelqu'un d'autre à la caisse que le consommateur. En amont de l'été, Clubic Pro s'intéresse à ces « business de malins » qui permettent de passer des vacances gratuites.
Ces sociétés seront présentées dans un reportage de Capital diffusé dimanche 5 juin 2016 sur M6.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top