LDLC croît à toute allure et veut doubler de taille en trois ans

12 juin 2015 à 12h44
0
Sur les douze derniers mois, LDLC a souffert du renchérissement du dollar face à l'euro, mais a tenu bon, maintenant un taux de croissance à deux chiffres, et continuant d'ouvrir d'autres points de vente.

En marge d'un GrosBill en difficulté, cédé par Auchan au redresseur de sociétés allemand Mutares, LDLC poursuit sa croissance soutenue. Le vendeur « omnicanal » lyonnais de matériel l'informatique a amélioré ses ventes de 12 % en 2014, à 286 millions d'euros, et sa marge brute de 14 %, à 47 millions d'euros, survolant le niveau moyen de rentabilité du secteur. LDLC confirme viser 500 millions d'euros de recettes d'ici à 2018.


0230000007969085-photo-apr-s-une-1-re-exp-rience-en-1999-ldlc-va-tendre-son-r-seau.jpg
Pour développer rapidement son réseau de boutiques, LDLC a opté pour la franchise - Crédit : LDLC.


Le directeur, Olivier de la Clergerie, se félicite dans un communiqué de cette performance « malgré la hausse extrêmement brutale du dollar en fin d'exercice qui est venue pénaliser l'activité ». Un constat que nous partageait récemment Jean-Philippe Fleury, patron de Materiel.net, qui trouvait la situation ingérable.

Dix nouvelles boutiques en 2015

En un an, LDLC a gagné 344 000 clients, soit 10 % de plus en un an. Une dynamique qu'il compte entretenir avec le déploiement de nouvelles boutiques physiques. Durant le dernier exercice, quatre nouveaux points de vente sont apparus. Si elles ne pèsent encore que 10 % des recettes du groupe, les boutiques vont se multiplier dans les années à venir : une dizaine ouvrira dans le courant de l'année, avec un objectif de 40 dans trois ans.

Leur objectif est de répondre aux besoins des clients en matière de conseil et de service après-vente, ce qu'un site Internet seul a plus de mal à offrir. Il s'agit aussi d'élargir sa clientèle à des consommateurs moins techniques. Avec une croissance de 22 % sur l'exercice, la tendance enregistrée par les magasins est bonne. Si tout se passe comme prévu, LDLC aura doublé de taille lorsqu'il aura fini son projet de développement.


À lire également :

A découvrir en vidéo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SFR s'aligne en douce sur Numericable, au détriment des clients
Moonraker : la smartwatch de Microsoft avortée
Microsoft publiera prochainement Live Writer en open source
Wingit veut devenir le
Computex : avalanche de cartes mères Z170 pour Skylake
<b>Joyeux Noël</b>
Auchan cède GrosBill à Mutares, qui le rapprochera de Pixmania
Bon Plan : la Galaxy Tab 4 10
Android : Google renforce la sécurité de Gmail et planche sur Hangouts 4.0
Le droit à l'oubli devra s'étendre à Google.com
Haut de page