VOD : connue par tous mais pratiquée par un tiers des Français

Karyl AIT KACI ALI
12 septembre 2014 à 16h45
0
Environ 9 Français sur 10 connaîtraient la vidéo à la demande, mais seulement 1 sur trois l'aurait déjà pratiquée indique Médiamétrie. Selon le sondeur, la VOD serait un marché dynamique, dont le potentiel de croissance reste encore à exploiter.

00C8000005789690-photo-netflix.jpg
La VOD ne serait plus obscure à la majorité des Français. La publicité et le bouche à oreille auraient bien fait leur travail pense Médiamétrie, car seulement 1 Français sur 10 environ ignorerait encore l'existence de ce type de service nous apprend l'étude VOD360 de la société de mesure d'audience. En revanche, ils ne sont que 30% à déclarer l'avoir utilisée au moins une fois. Ce rapport de janvier 2014 illustre l'état du marché à quelques semaines de l'arrivée en France d'un nouvel acteur confirmé : Netflix.

Un marché qui stagne depuis deux ans, puisqu'en 2012, Médiamétrie avait fait le même constat quant à l'utilisation de la VOD et n'avait pas non plus relevé de changement en 2013. La vidéo à la demande a encore du chemin à parcourir donc : 60% des personnes interrogées ont affirmé avoir regardé moins de 3 vidéos au cours des 6 derniers mois. Même chez les utilisateurs, la pratique reste occasionnelle. La SVOD ou VOD par abonnement serait encore moins bien lotie. 6 internautes sur 10 connaîtraient l'existence de ces services, et seulement 3% y auraient déjà souscris à un moment de leur vie. Sur les 6 derniers mois, près de 75% des utilisateurs de VOD auraient dépensé moins de 20 euros.

Un marché dynamique et un potentiel de croissance inexploité ?

Médiamétrie qualifie le marché de « dynamique » et indique qu'il possède un potentiel de croissance inexploité. Pourtant, la France est aussi un des pays d'Europe où l'offre et les services de VOD sont les plus nombreux selon les statistiques du CSA. Par ailleurs, lors de la présentation des résultats du marché des biens culturels 2013, l'institut d'étude GFK indiquait que la croissance du secteur était en recul de 12,6% en volume et 4,6% en valeur au début de l'année.

Il faudrait donc encore que les acteurs trouvent le moyen d'exploiter efficacement ce potentiel. L'arrivée de Netflix sur le marché français au mois de septembre a créé beaucoup d'attentes, mais l'acteur arrive sur un marché déjà bien occupé par la plupart des opérateurs, chaînes de télévision et de nombreux acteurs spécialisés dans le domaine comme Vidéo Futur par exemple. D'autant que selon Médiamétrie, 1% des Français seulement sont abonnés à un service de SVOD. Même un acteur comme Netflix risque d'avoir du mal à s'imposer dans un tel contexte.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
Huawei Mate 30 Pro : un smartphone d’exception… auquel la France n’aura droit que
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Le stade de Miami pourrait être rebaptisé BangBros Center... du nom du site pornographique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top