VOD : connue par tous mais pratiquée par un tiers des Français

Karyl AIT KACI ALI
12 septembre 2014 à 16h45
0
Environ 9 Français sur 10 connaîtraient la vidéo à la demande, mais seulement 1 sur trois l'aurait déjà pratiquée indique Médiamétrie. Selon le sondeur, la VOD serait un marché dynamique, dont le potentiel de croissance reste encore à exploiter.

00C8000005789690-photo-netflix.jpg
La VOD ne serait plus obscure à la majorité des Français. La publicité et le bouche à oreille auraient bien fait leur travail pense Médiamétrie, car seulement 1 Français sur 10 environ ignorerait encore l'existence de ce type de service nous apprend l'étude VOD360 de la société de mesure d'audience. En revanche, ils ne sont que 30% à déclarer l'avoir utilisée au moins une fois. Ce rapport de janvier 2014 illustre l'état du marché à quelques semaines de l'arrivée en France d'un nouvel acteur confirmé : Netflix.

Un marché qui stagne depuis deux ans, puisqu'en 2012, Médiamétrie avait fait le même constat quant à l'utilisation de la VOD et n'avait pas non plus relevé de changement en 2013. La vidéo à la demande a encore du chemin à parcourir donc : 60% des personnes interrogées ont affirmé avoir regardé moins de 3 vidéos au cours des 6 derniers mois. Même chez les utilisateurs, la pratique reste occasionnelle. La SVOD ou VOD par abonnement serait encore moins bien lotie. 6 internautes sur 10 connaîtraient l'existence de ces services, et seulement 3% y auraient déjà souscris à un moment de leur vie. Sur les 6 derniers mois, près de 75% des utilisateurs de VOD auraient dépensé moins de 20 euros.

Un marché dynamique et un potentiel de croissance inexploité ?

Médiamétrie qualifie le marché de « dynamique » et indique qu'il possède un potentiel de croissance inexploité. Pourtant, la France est aussi un des pays d'Europe où l'offre et les services de VOD sont les plus nombreux selon les statistiques du CSA. Par ailleurs, lors de la présentation des résultats du marché des biens culturels 2013, l'institut d'étude GFK indiquait que la croissance du secteur était en recul de 12,6% en volume et 4,6% en valeur au début de l'année.

Il faudrait donc encore que les acteurs trouvent le moyen d'exploiter efficacement ce potentiel. L'arrivée de Netflix sur le marché français au mois de septembre a créé beaucoup d'attentes, mais l'acteur arrive sur un marché déjà bien occupé par la plupart des opérateurs, chaînes de télévision et de nombreux acteurs spécialisés dans le domaine comme Vidéo Futur par exemple. D'autant que selon Médiamétrie, 1% des Français seulement sont abonnés à un service de SVOD. Même un acteur comme Netflix risque d'avoir du mal à s'imposer dans un tel contexte.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top