La Chine met un frein à l’expansion des VTC sur son territoire

28 février 2014 à 14h55
0
Après Pékin, Shanghai vient d'adopter plusieurs mesures qui vont ralentir les sociétés développant des applications de VTC. L'expansion internationale d'acteurs du marché tel que Uber risque d'être plus compliquée.

00FA000007129790-photo-vtc-le-d-lai-de-15-minutes-suspendu.jpg
La ville de Shanghai encadre désormais le marché des transports suite à l'adoption de plusieurs mesures venant pénaliser les sociétés qui utilisent des applications permettant de réserver un véhicule pour un déplacement court. La guerre commerciale étant déjà féroce en Chine, ces nouvelles règles vont rendre plus compliquée l'implantation de concurrents étrangers.

Selon The Next Web, une notice a ainsi été publiée par les autorités obligeant les services enregistrant leurs courses grâce à une application mobile à ne pas l'utiliser pendant les heures pendant lesquelles le trafic est le plus important. Les créneaux visés vont de 7h30 à 9h30 puis de 18h30 à 20h30. Les clients sont ainsi poussés à recourir aux lignes téléphoniques dédiées aux centrales de réservation.

En échange, les conducteurs de l'ensemble de services pourront prendre les clients qui font appel à leur service dans la rue. De même, ceux qui refusent de prendre un passager pourront être condamnés à payer une amende.

L'ambition de cette réglementation est de mieux encadrer la réservation de taxis et de limiter la concurrence des services permettant de réserver un chauffeur via une application (VTC). Toutefois, elle risque de toucher d'autres concurrents, souhaitant s'implanter en Chine.

Pékin avait déjà pris des mesures similaires. Pour Uber, qui a lancé son service en Chine récemment, il s'agit donc d'une mauvaise nouvelle. D'autant que le manque de visibilité et de perspectives ne sont pas rassurantes même si, jusqu'à présent, ces applications ont séduit les investisseurs, Uber parvenant à lever 257 millions de dollars auprès de Google Ventures.

Les levées de bouclier et l'établissement de nouveaux cadres réglementaires en France, en Chine mais également dans certaines villes américaines comme Seattle pourraient donc limiter la croissance de ces sociétés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

En Californie, conduire en tenant son smartphone reste légal
Qualcomm Snapdragon 610, 615 et 801 : nouveaux SoC milieu et haut de gamme
Insolite : Une station de charge compatible avec les briques Lego pour smartphone, à monter soi-même
Samsung Exynos 5260 et 5422 : de véritables six et huit cœurs
Netflix étudie (entre autres) une fonction arrêtant la vidéo pour un spectateur endormi
Amazon négocierait avec les majors du disque pour lancer un service de musique en streaming
MWC 2014 : Windows Phone proposera aussi son alternative à BlackBerry Balance
Endetté, Mt. Gox est placé sous la protection de la loi sur les faillites
MWC 2014 : Quelques nouveaux smartphones sur Firefox OS en vidéo
Les images webcams d'utilisateurs de Yahoo! ont été espionnées par la NSA et le GCHQ
Haut de page