Infos US de la nuit: Plus de Google Fiber, mise à jour Google Maps, projet de Wikilivre

20 février 2014 à 04h30
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Un projet fou autour de Wikipédia, un rachat tout en relief pour eBay, de nouvelles villes pour la Google Fiber. Voilà les dernières infos tech américaines.

Google Fiber tisse sa toile

Atlanta, Portland et San Antonio pourraient, bientôt, rejoindre le réseau Google Fiber. Une annonce faite hier par le moteur de recherche qui au total a invité 34 villes, réparties autour de 9 métropoles, « à travailler sur le projet fibre optique ». Un nombre qui pourrait être revu à la baisse d'ici fin 2014, selon l'évolution des démarches (politiques, énergétiques, structurelles). Pour le moment, seules Kansas City (Missouri) et Provo (Utah) ont accès à la Google Fiber. Austin (Texas) la recevra prochainement.

eBay se met à la 3D

PhiSix annonce sur sa page d'accueil avoir été racheté par eBay. Le montant de la transaction est inconnu, mais cela promet déjà au géant du commerce en ligne de jolies ressources 3D, notamment pour ses ventes de vêtements. PhiSix est en effet spécialisé dans la visualisation en relief et la simulation de techniques textiles.

Wikipédia, le livre ?

Ceci n'est pas une blague. Une startup d'impression à la demande, PediaPress, a lancé un crowfunding (objectif fixé à $50,000) pour imprimer l'entièreté du Wikipédia anglais. Mille tomes seraient nécessaires pour regrouper les 4 millions et quelques d'articles de l'encyclopédie libre. Le premier est d'ailleurs déjà imprimé, il va de « A » à « A76 Motorway »... Alors, simple coup de com' ou véritable projet ?

Nouveau Google Maps pour tout le monde !

Cela faisait un an que l'on pouvait sélectionner quelle version de Google Maps utiliser. Depuis hier, plus le choix, ce sera la plus récente (présentée lors du dernier salon I/O) qui se lancera par défaut. Une transition qui pourrait prendre plusieurs jours avant d'être totale.

Bitcoins acceptés lors du TechCrunch Disrupt

Le prochain salon TechCrunch Disrupt, organisé du 5 au 7 mai par le site TechCrunch, sera l'occasion pour les New-Yorkais de s'essayer aux Bitcoins. Le média américain a hier annoncé que la devise virtuelle allait être acceptée, à taux de change réel. Sachez que le pass all inclusive (3 jours, accès à l'ensemble des conférences) coûte un peu moins de 1,800 dollars et qu'un bitcoin s'échangeait, hier soir, un peu plus de 620 dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Canonical : deux premiers constructeurs partenaires pour ses Ubuntu Phone
WP8.1 : le centre de notifications et le clavier virtuel se dévoilent en vidéo
Le nouveau design de Google Maps arrive pour tous les internautes
HTC plancherait sur une smartwatch avec Google Now
Microsoft donne le coup d'envoi pour Office Online
Facebook rachète WhatsApp pour 16 milliards de dollars !
4G : Orange va tester le LTE Advanced à 300 Mb/s avec une nouvelle fréquence
Des mécontents de Mt. Gox réclament leurs bitcoins devant le siège de l'entreprise
Deezer, Spotify, Pandora : de nombreux inscrits mais peu de rentabilité
Toshiba HG6 : des SSD avec une nouvelle génération de puces
Haut de page